Chambray-lès-Tours. – Ma Petite Madelaine : nouveau géant commercial

La Nouvelle République 27/04/2016
Inauguré hier soir, il ouvre ce matin. “ Ma Petite Madelaine ”, 32 magasins et restaurants, va révolutionner le paysage commercial tourangeau.
INAUGURATION CENTRE COMMERCIAL MADELAINE CHAMBRAY PHOTO PATRICE DESCHAMPS

INAUGURATION CENTRE COMMERCIAL MADELAINE CHAMBRAY PHOTO PATRICE DESCHAMPS

Inauguration grandiose hier soir en présence de près de 3.000 personnes, en bordure de la D 910 à Chambray-lès-Tours. – (Photos NR, Patrice Deschamps)
Rien à voir avec celle de Proust, et elle n’est pas du côté de chez Swann mais de Chambray-lès-Tours. Ma Petite Madelaine (avec un «  a  ») ouvre ce matin.

sire_3911944_5_jpg90

Atoll Angers
Et son investisseur en chef, Philippe Journo, grand manitou du marché de l’immobilier commercial, annonce la couleur en vitrine : « Deux à trois millions de visiteurs par an. » Atoll à Angers, sa sœur et voisine, deux fois et demie plus grande, ouverte en 2012, affiche 7 millions de chalands au compteur, « et fait vivre tout le département » ajoute le directeur des deux sites, Amaury Bironneau.
Inauguration en grande pompe hier soir, avec feu d’artifice pour coiffer le tout, c’est-à-dire les 32 magasins et restaurants ancrés sur le site, chacun sous son toit sur ce nouveau paquebot dédié au dieu commerce. Parmi les enseignes présentes, Zodio, Tati, La Halle chaussures, La Grande Récré, Intersport, Gemo, Easy Cash, Celio, C & A, Etam, 70 % ne font que déménager, d’où l’émoi, dans l’agglomération, des autres centres commerciaux qui craignent d’y laisser des plumes.

MPM-01

MPM-03

A Ma Petite Madelaine, on met le paquet sur l’environnement 650 arbres plantés, espaces verts et parkings paysagers, fontaines, « jardin des amoureux » – et sur l’ambiance (jeux pour enfants, poneys, animations). Le concept ne renie pas son étiquette de « révolutionnaire », traite les consommateurs « comme des VIP » (statut qu’on obtient en y dépensant 1.000 € par an), et ringardise ainsi tous les autres qui vieillissent mal. Commentaire de Jean Sylvain Camus, directeur de la com de Ma Petite Madelaine : « Il n’y a pas de fatalité dans la laideur. » Dans ce milieu-là, monsieur, on ne se fait pas de cadeau.

MPM-04

MPM-05

L’architecte milanais Nicolas Marchi parle de « bien-être » et n’a pas lésiné sur le bois pour « habiller » l’ensemble : 20.000 m2.
MPM-07
Ma Petite Madelaine « doit devenir le lieu le plus sympa de l’agglomération ! On impose notre vision du commerce de proximité et d’entrée de ville », au nez et à la barbe de la mondialisation et de l’essor du digital, assure le big boss, Philippe Journo. Ce nouvel espace est comme une immense galerie marchande à ciel ouvert, style village de marques. Seul souci peut-être, qu’il soit victime de son succès et sature aux heures de pointe.
Olivier Pouvreau   Indre-et-Loire

Les-futures-enseignes-de-la-Petite-Madelaine_slider

Visuel_DP_3

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Consumérisme, Economie, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.