Musée-Mémorial des enfants d’Izieu : Laurent Wauquiez baisse la subvention allouée au musée

Le Monde 23/05/2016
laurent WauquierLa décision du président de la région Auvergne-Rhône-Alpes provoque un tollé
Laurent Wauquiez a touché un point sensible en décidant de baisser la subvention accordée au musée-mémorial des enfants d’Izieu (Ain). Pris dans son élan de réduction drastique des dépenses de fonctionnement, le président Les Républicains du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé une diminution de 40 000  euros.

4924513_6_54de_commemoration-du-souvenir-de-la-deportation_39928828d27eb84c5fe7a38e3956a61f

L’établissement, sur les lieux mêmes de la tragédie, perpétue la mémoire des quarante-quatre enfants juifs et de leurs sept éducateurs raflés le 6  avril 1944. Le mémorial emploie treize  salariés, compte 25 000 visiteurs et mène des actions pédagogiques. L’aide régionale, ainsi portée à 200 000  euros, représente le deuxième poste de son budget d’un million d’euros.
 » Ils ont osé s’en prendre à Izieu ! « , a proclamé un communiqué du Groupe socialiste, écologiste et apparentés, diffusé vendredi 20  mai. Cinquante mille euros accordés à un syndicat d’étudiants classé à droite, ainsi que le doublement des aides allouées au festival Jazz à Vienne, ville dont le maire est aussi un élu LR à l’Assemblée -régionale :  » Ce n’est pas un problème d’argent, c’est un problème politique « , a conclu l’opposition.
 » Un mauvais signal « 
 » La région ne fera pas d’économies sur les lieux de mémoire « , a réagi dès le lendemain Laurent Wauquiez, sur Tweeter et Facebook. -Selon lui, il n’est plus question que de 20 000  euros de baisse.
Marche arrière ou manière de sauver les apparences ? La somme serait même transférée pour favoriser la création d’un réseau des lieux de mémoire,  » par exemple entre la maison d’Izieu et Le Chambon-sur-Lignon « , commune de Haute-Loire élevée au rang de Juste parmi les nations.
Prévenu jeudi par un coup de fil tardif, le président de l’Association du musée-mémorial veut éviter la polémique.  » Ce n’est pas un problème politique, c’est un mauvais signal « , confie Thierry Philip, maire (PS) du 3e arrondissement de Lyon.  » C’est une erreur dans le contexte d’attentats et d’antisémitisme. Izieu est une bougie en haut de la région, on n’a pas intérêt à souffler dessus. « 
 » La gauche active ses réseaux, elle nous renvoie l’épouvantail « , estime Etienne Blanc, premier -vice-président (LR) du conseil régional. L’ancien député de la 3e circonscription de l’Ain sait la charge symbolique d’Izieu. Son mentor Charles Millon n’a-t-il pas été exclu du conseil d’administration du mémorial en  1998 ?
Accusé d’avoir accepté les voix du Front national pour se maintenir à la tête de Rhône-Alpes, l’ancien président régional avait essuyé les critiques de Beate Klarsfeld, militante allemande antinazie, en pleine assemblée générale. A l’époque, l’association était présidée par Bernard Latarjet, conseiller à l’Elysée, qui avait supervisé la réalisation du musée-mémorial, inscrit parmi les grands travaux de François Mitterrand.
Inauguré en  1994 par un président en fin de règne, à la veille de la révélation publique de son amitié trouble avec René Bousquet, chef de la police sous Vichy, Izieu a toujours été traversé des questionnements idéologiques et des soubresauts de la vie politique française.
Etienne Blanc pense que la gauche instrumentalise. Or Michel Noir, ancien maire (RPR) de Lyon tout juste élu au conseil d’administration du musée-mémorial, a appelé Laurent Wauquiez pour le dissuader. Fondateur du Centre d’histoire de la résistance et de la déportation (CHRD) à Lyon, -Michel Noir est de ceux qui, en  1987, ne voulaient pas perdre leur âme en gagnant des élections par le populisme.
Par Richard Schittly (Lyon, correspondant)

b709f3d0e347b801b6102c24fe2e4

Photo  des enfants d’Izieu avant la rafle

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Economie, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.