Réactions presse – Inadmissible

Le Monde 27/05/2016
Comme ceux des autres quotidiens nationaux, à l’exception de L’Humanité, la plupart des lecteurs du Monde ont été privés de son édition datée du vendredi 27  mai. Cette non-parution est la conséquence directe de notre refus de publier dans nos pages un communiqué du secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez.
Notre refus allait de soi : Le Monde a pour principe de ne jamais publier de communication à caractère syndical ou politique. Notre quotidien a pour mission de rendre compte de la diversité des débats qui traversent le pays. Mais il ne peut accepter de se voir imposer la publication de tracts.
Le chantage à la non-parution auquel se sont livrés des membres de la CGT, pour nous contraindre à violer l’un de nos principes, était inacceptable. Le pouvoir que s’est arrogé ce syndicat d’imprimer ou pas les quotidiens selon leur contenu est inadmissible. Nous condamnons cette entrave à la liberté de la presse, qui fragilise encore davantage notre mission d’information.
Louis Dreyfus et Jérôme Fenoglio

Poussin pas content tape pied

Les patrons des journaux dénoncent le  » chantage  » de la CGT
Le syndicat a empêché la parution des quotidiens qui avaient refusé de publier un de ses communiqués
Le Monde 27/ 05/ 2016
Honteux « . Le qualificatif employé est le même, du libéral Nicolas Beytout, directeur de L’Opinion, au social-démocrate Laurent Joffrin, son homologue de Libération.
Jeudi 26  mai, les patrons des quotidiens nationaux ont vivement protesté contre la décision de la CGT de ne pas les imprimer, à l’exception de L’Humanité, au motif qu’ils ont refusé de publier une tribune du secrétaire général du syndicat, Philippe Martinez.
Les quotidiens nationaux n’avaient déjà pas été imprimés lors des journées d’action des 31  mars et 28  avril.
Lire
Alexis Delcambre

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Economie, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.