Migrants – Près de 700 morts en Méditerranée

 Près de 700 migrants, dont une quarantaine d’enfants, qui tentaient de gagner l’Italie auraient trouvé la mort au large de la Libye,
Le Monde 30/05/2016
Plusieurs naufrages sont survenus en trois jours entre la Libye et les côtes italiennes
Près de 700 migrants sont morts noyés en trois jours en mer Méditerranée, en tentant de rejoindre les côtes italiennes, selon le Haut-Commissariat aux réfugiés de l’ONU (HCR), qui précise : «  Nous ne saurons jamais leur nombre exact. « 

648x415_sauvetage-migrants-large-sicile-27-mai-2016

Sauvetage de migrants au large de la Sicile le 27 mai 2016. – STR / AFP GUARDIA COSTIERA / AFP
Ce bilan dramatique est dû à trois naufrages survenus en trois jours. Arrivés dans les ports italiens de Tarente, dans les Pouilles, et de Pozzallo, en Sicile, des survivants ont raconté au HCR et à l’ONG Save the Children comment leur canot, remorqué par un bateau de pêche lui-même chargé de migrants, avait fait naufrage jeudi 26  mai, après avoir quitté le port de Sabrata, en Libye. Un grand nombre de personnes qui se trouvaient sous le pont, surtout des femmes et des enfants, se sont retrouvées prises au piège quand l’embarcation a commencé à prendre l’eau, ont raconté les survivants.
 » Certaines personnes ont tenté de nager vers le premier bateau, d’autres se sont accrochées au câble reliant les deux embarcations « , a de son côté relaté le porte-parole  du HCR. Selon les survivants, le commandant du premier bateau, un Soudanais, a alors coupé le câble. Il a été arrêté à son arrivée en Italie avec trois autres passeurs présumés.
Outre ce drame, une centaine d’autres migrants sont portés disparus depuis le naufrage d’une autre embarcation le 25 mai. La marine italienne a pour sa part annoncé avoir récupéré 45 corps de migrants après un troisième naufrage, le 27 mai.
1 370 morts depuis janvier
Un bilan du HCR fourni peu avant les trois naufrages faisait état de 1 370 migrants morts, depuis janvier, en tentant de rejoindre l’Europe par la Méditerranée.
service international
© Le Monde

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Solidarité, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.