Unique au monde : La première route électrique pour les camions inaugurée en Suède

Note planète  juillet 2016, 19 h 03
Nous connaissons les chemins de fer, voici la route électrique ! Une route capable d’accueillir, comme toutes les routes, tous les véhicules mais qui peut également, grâce à des caténaires, recharger des véhicules électriques ! Cette route unique au monde vient d’ouvrir en Suède.

route-electrique-camion

Le tronçon de deux kilomètres de long, situé sur l’autoroute E16, a été ouvert le 22 juin 2016, près de la ville de Gävle, dans le centre de la suède.
Cette route, qui peut sembler étonnante, exploite en fait une route déjà existante : la voie de circulation située à droite et principalement utilisée par les camions, est électrifiée via des caténaires. Ainsi, tous les véhicules peuvent continuer à l’emprunter.
Bien sûr, seuls des camions spéciaux peuvent profiter de l’électricité disponible, des camions équipés de pantographes, comme les trains. Et c’est le constructeur de camions Scania[1] qui s’est engagé dans ce projet, appuyé par Siemens concernant la technologie de transfert d’électricité.
Le camion reçoit donc l’énergie électrique grâce à un pantographe (collecteur de courant) monté sur le châssis, derrière la cabine. Le pantographe est lui en contact avec la caténaire installée au-dessus de la voie de droite sur la route ; les camions peuvent ainsi librement se connecter et se déconnecter de la liaison électrique.
Lorsque le camion quitte la voie à propulsion électrique, le pantographe est déconnecté et le camion passe alors à une propulsion par moteur à combustion ou par moteur électrique fonctionnant sur batterie. Le même principe s’applique lorsque le chauffeur cherche à dépasser un autre véhicule sur la voie électrifiée de la route.
Les camions électriques Scania[2] circuleront donc au milieu du trafic usuel, en utilisant si besoin une source d’énergie électrique.
L’avantage de cette nouvelle technologie, qui est le résultat de plusieurs années de coopération entre le gouvernement suédois et le secteur privé, est qu’elle permet aux camions de circuler en utilisant leurs moteurs électriques lorsqu’ils se trouvent sur la route équipée de caténaires, et leurs moteurs hybrides sur d’autres routes. Tous les camions Scania qui participent à cette réalisation sont hybrides Euro 6, et roulent aux biocarburants.
Claes Erixon, directeur de la recherche et du développement chez Scania, estime que « la route électrique est une étape importante qui ouvre la voie au transport sans recours aux énergies fossiles. Scania est très impliquée dans la réussite de ce projet et la recherche de solutions de transport durables ».
Scania pense que la route électrique est un élément crucial dans la réalisation des objectifs de la Suède, à savoir se doter d’une flotte de véhicules économes en énergie et ne reposant pas sur les énergies fossiles à l’horizon 2030. Cette technologie peut aussi aider à renforcer la compétitivité de la Suède dans le secteur des transports durables qui se développe très rapidement.
Nils-Gunnar Vågstedt, responsable de la recherche en électrification chez Scania, ajoute que « les économies de carburant réalisées grâce à l’électrification sont considérables ; cette technologie peut devenir la pierre angulaire des services de transport routier n’utilisant aucun combustible fossile ».
C’est aussi une réponse aux nuisances de la flexibilité du transport routier : les camions sont sans contestes les plus rapides et les plus souples pour le transport de marchandise sur un territoire mais ils occasionnent des nuisances (bruit, pollution) qui peuvent être très fortement réduits avec ce type de route électrique. Par contre, la question de la congestion du trafic demeure et le coût de l’installation est relativement important.
L’investissement réalisé dans le projet de la route électrique E16 à Gävle est le résultat d’un programme de marché public lancé par les autorités suédoises pour promouvoir des solutions innovantes. Le programme porte sur plus de 8 millions d’euro de fonds publics, avec 5 millions d’euro de cofinancement de la part des entreprises et de l’administration régionale de Gävleborg, qui administre la région suédoise où la route électrique a été créée.
Trafikverket, l’administration nationale suédoise des transports, l’agence nationale pour l’énergie Energimyndigheten, l’agence pour l’innovation Vinnova, Scania et Siemens sont les principaux bailleurs de fonds de cette technologie, et c’est la région de Gävleborg qui s’est chargée de coordonner le projet.
Notes
Scania est une filiale du groupe Volkswagen Truck & Bus GmbH et compte parmi les premiers constructeurs mondiaux de camions, de bus et de cars de gros tonnage, ainsi que de moteurs industriels et marins.
Modèle de camion : Scania G 360 4×2 ; chaîne cinématique : Parallèle hybride, intégré à la boîte de vitesses (GRS895) ; Moteur : 13 litres, 360 ch (fonctionne au biocarburant) ; Moteur électrique : 130 kW, 1 050 Nm ; Batterie : Li-ion 5 kWh (permet de parcourir jusqu’à 3 km lorsque le véhicule ne roule pas sur la voie électrique) ; Tension du système : 700 V
Christophe Magdelaine / notre-planete.info

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Ecologie, Europe, Industrie, Transport, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.