Invitation à la 5ème Conférence Internationale de la Décroissance (Budapest – 30 août, 3 septembre 2016)

Projet Décroissance – 07/07/2016 –

Budapest-degrowth

Du 30 août au 3 septembre 2016, se tiendra à Budapest la 5éme Conférence Internationale de la Décroissance.
Cette rencontre prévoit de réunir 600 universitaires et pratiquants de la Décroissance autour d’ateliers participatifs et de plénières. En parallèle, et pour la première fois, un festival ouvert proposera dans toute la ville des ateliers pratiques, des visites d’alternatives où créativité et démocratie participative se mêleront à la convivialité pour imaginer d’autres possibles.
degrowth-affluence_v_1La dernière rencontre de septembre 2014 a connu un vif succès à Leipzig avec pas moins de 3400 participants de 74 pays.Depuis, la Décroissance est de plus en plus présente dans les débats académiques, elle s’internationalise et interpelle, propose, suscite des débats sous diverses formes, de manière décentralisée et participative. Dans un contexte historique, social, culturel et politique stimulant, nous vous invitons à venir dialoguer à Budapest aussi bien avec des universitaires que des expérimentateurs, des activistes que des artistes, mais aussi avec la société civile.
Autour d’une organisation régionale s’appuyant sur un réseau d’alternatives locales dynamiques, diverses approches et perceptions vont se rencontrer autour de discussions sur les relations Nord/Sud ou Est-Ouest, sur les limites de la croissance aussi bien d’un point de vue physique que culturel. Des expérimentations, mais aussi des réflexions, des solutions sur différents niveaux seront proposées, en provenance d’Inde, du Brésil, du Mali, des Balkans ou encore de toute l’Europe de l’Ouest. Partout la question des limites, du bien-être, du sens de nos activités, de la démocratie se pose et partout des solutions sont expérimentées.
Rendez-vous à Budapest à la fin de l’été, pour une nouvelle grande transformation, sereine et démocratique, pour de nouveaux mondes soutenables, relocalisés et ouverts, souhaitables, autonomes et conviviaux.
Plus d’informations pratiques sur www.budapest.degrowth.org et dans notre dossier de presse.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Consumérisme, Economie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.