Convivialisme : une politique pour demain ?

Conso collaborative – 19/07/2016 –
Élaboré en 2012 par une centaine d’intellectuels internationaux, amplement partagé par les acteurs de l’économie sociale et solidaire, le Manifeste convivialiste est une plateforme idéologique « postnéolibérale ». C’est aussi une réflexion remarquable, cohérente et ouverte, qui doit beaucoup à son initiateur Alain Caillé, sociologue et directeur de la Revue du Mauss (Mouvement anti-utilitariste dans les sciences sociales). Le mouvement convivialiste offre une assise intellectuelle stimulante aux aspirations de la société collaborative naissante.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Social, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.