Emploi – Beauval recrute 12 candidats pour son école de cuisine : Postuler avant le 10 septembre

La Nouvelle République 28/07/2016
Le ZooParc de Beauval lance son académie de cuisine, visant à former ses propres commis. Le recrutement ne se fait pas sur CV, mais sur vidéo.

ACADEMIE CUISINE BEAUVAL

Une solution aux problèmes de recrutement
Confronté à des difficultés de recrutement dans le domaine de l’hôtellerie-restauration, le ZooParc de Beauval a décidé de prendre le problème à bras-le-corps. La solution que ses dirigeants ont trouvée pour remédier à ce frein est de créer son académie de cuisine dans son établissement. « Les écoles qui existent déjà ne suffisent pas », souligne Sophie Delord, directrice des ressources humaines de Beauval, qui reconnaît également être en concurrence pour l’embauche de saisonniers avec la montagne et les stations balnéaires.

zoobeauval-34771_jpg-34771-660x660

Fort de ses deux hôtels et de ses restaurants qui préparent en pleine saison plus de 700 repas par jour et avec sans doute encore des projets hôteliers dans les cartons, le ZooParc entend former ses futurs commis de cuisine afin de les modeler aux pratiques de la structure.
Nous allons leur apprendre à se familiariser avec la cuisine traditionnelle en traitant de gros volumes, à travailler avec des produits frais en leur enseignant, par exemple la découpe de fruits et légumes afin de les rendre opérationnels et dans le but de les garder sur plusieurs saisons », ajoute Sophie Delord.
La formation, délivrée du 9 novembre 2016 au 1er février 2018 et basée sur le référentiel du programme national, débouche sur un diplôme de CAP cuisine. Ces quinze mois se partagent entre une période de préparation de trois mois puis un contrat de professionnalisation d’un an en alternance offert par le ZooParc aux douze candidats. Les cours seront dispensés par un formateur du Greta. L’enseignement, les travaux pratiques et les stages se dérouleront à Beauval dans l’une des cuisines d’un hôtel transformée en plateau technique pour disposer de tous les outils nécessaires.
Beauval pourrait envisager d’autres académies
Pour le ZooParc, le coût global est estimé entre 192.000 € et 216.000 € pour la rémunération des douze contrats de professionnalisation d’un an. Le coût pédagogique est pris en charge par la FAFSEA, organisme financeur de la formation professionnelle.
A Beauval, cette première académie de cuisine pourrait en appeler d’autres, ciblées notamment sur le service en salle de restaurant ou encore l’entretien des hébergements.
pratique
Postuler en vidéo avant le 10 septembre
> Le ZooParc de Beauval innove dans son recrutement. Les candidats (sans limite d’âge) intéressés par l’académie de cuisine n’auront pas à écrire un CV, mais devront réaliser une vidéo de 3 minutes 30 maximum en se présentant, en démontrant leur amour de la cuisine et en racontant une recette qui les représente.
Je ne cherche pas de profil particulier. Je ne regarde pas l’expérience passée. Je suis davantage en quête d’une envie, d’une certaine motivation », confie Sophie Delord, directrice des ressources humaines.
> Une fois la vidéo postée sur Internet, via YouTube et titrée « Je postule à Beauval », le lien doit être adressé à l’adresse mail suivante : emploi@zoobeauval.com
avec vos coordonnées. La date limite d’inscription est prévue le 10 septembre. Ceux qui seront sélectionnés par leur vidéo passeront ensuite un entretien et un test d’aptitude.
Contact au 02.54.75.62.14.
Claire Neilz  Loir-et-Cher

12-1448029183

beauval202%20vue%20generale%20des%20gradins

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Loisirs Tourisme, Social, Travail, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.