Police – Appel à la vigilance : victime d’un  » car-jacking  » et vols à la roulotte – Conseils de la gendarmerie

La Nouvelle République 04/08/2016
Un automobiliste victime d’un  » car-jacking  »   
On ne pensait pas la ville de Poitiers touchée par la très désagréable mode du « car-jacking » (vol violent de voiture, en français).
Et pourtant, mercredi, à 7 h 10, un automobiliste poitevin en a fait la triste expérience. Alors qu’il s’apprêtait à démarrer au volant de sa Mini, un homme a pénétré dans l’habitacle. Sous la menace d’un couteau placé sous la gorge, il a obligé le conducteur a lui laisser son véhicule. L’auteur des faits s’est volatilisé dans la nature avec le véhicule. Il est activement recherché. Vienne

Vols à la roulotte : conseils pour s’en prémunir

La Nouvelle République 04/08/2016 05:38
archives-1456092359Les forces de l’ordre ont constaté une recrudescence des vols dans les véhicules. Voici quelques recommandations pour prévenir ces vols à la roulotte.
Les vols dans les véhicules connaissent une recrudescence. Le commandant Emmanuel Évrard, chef d’état-major de la police, indique que les malfaiteurs utilisent « deux modes opératoires : la vitre brisée ou la portière pliée ». Mais ils profitent aussi parfois d’un manque de vigilance des automobilistes. Le policier rappelle quelques mesures de précaution.

vols roulottes

Les malfaiteurs utilisent deux méthodes : ils brisent la vitre ou tordent la portière. – (Photo DDSP 41)
  1. Verrouiller. Cela peut paraître évident, mais il faut penser à systématiquement verrouiller les portes et fermer les fenêtres de son véhicule. Même quand on va chercher son pain, qu’on s’arrête vite fait retirer de l’argent à un distributeur ou que l’on va ouvrir son portail pour garer sa voiture. Et on ne laisse pas le moteur tourner, car là, c’est carrément la voiture qu’on risque de se faire voler.
    2. Pas de tentation. Il faut éviter de soumettre le voleur à la tentation. Ne laissez donc pas d’objets visibles comme un sac, des documents administratifs, un appareil photos, un téléphone, un GPS, une tablette… Éviter de laisser votre carte grise dans votre véhicule. Et même dans le coffre, le commandant Évrard conseille de ne rien laisser.
    3. Stationnement. Dans la mesure du possible, ne vous garez pas dans un endroit trop isolé, où il n’y a pas d’éclairage. La meilleure option reste le parking surveillé, mais il n’y en a pas partout !
    4. Alarme. Les alarmes avec avertisseurs sonores, devenues banales, n’attirent plus l’attention des passants. L’idéal, c’est de s’équiper d’une alarme avec renvoi sur le téléphone portable ou fixe.
    5. Le réflexe « 17 ». Les personnes apercevant des comportements suspects autour de véhicules ou qui sont témoins de vols à la roulotte ne doivent pas hésiter à composer le « 17 » pour alerter les forces de l’ordre. Si vous êtes victime, il ne faut toucher à rien et faire le « 17 ». Il faut ensuite dresser la liste des objets volés et des dégradations faites sur le véhicule, puis déposer plainte. Si jamais des moyens de paiement ont été dérobés, il faut tout de suite penser à faire opposition auprès de sa banque.
F.V. Loir-et-Cher

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Police, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.