High-Tech – Facebook contourne les bloqueurs de pub

CCM 10 août 2016 BenjaminWalewski  
Facebook va pouvoir vous afficher ses publicités, même si vous avez un bloqueur. Lire
5868607-57aaf993s(CCM) — Voilà une nouvelle qui risque d’agacer pas mal de monde. Facebook a trouvé le moyen de s’affranchir des bloqueurs de publicités type AdBlock et d’afficher des publicités sur les pages de la version desktop de son site.
Et comme il l’a annoncé dans un billet sur son blog (lien en anglais), le réseau social a bien l’intention de mettre sa trouvaille en application.
Les arguments sont critiquables, mais ils restent néanmoins valides : Facebook apporte un service à ses utilisateurs, et sa gratuité est financée par l’affichage publicitaire. Facebook ajoute également que toutes les publicités ne sont pas forcément ennuyeuses ou inutiles, mais peuvent parfois faire découvrir de nouvelles choses. Autant de raisons valables, selon le réseau social, pour forcer l’affichage de contenus sponsorisés.
Pour masquer une publicité, les bloqueurs la détectent car elle est généralement identifiée comme contenu publicitaire dans le code d’un site Web. Mais Facebook peut maintenant contourner un bloqueur en modifiant son propre code et faire apparaitre un contenu publicitaire comme un contenu normal. De son côté, l’utilisateur verra bien qu’il s’agit d’un contenu sponsorisé.
Avant de se lancer, Facebook a interrogé des utilisateurs de bloqueurs pour savoir pourquoi ils choisissaient de masquer les publicités. Par exemple parce qu’elles étaient trop intrusives ou sans intérêts. En contrepartie, Facebook offrira donc plus de contrôle à l’utilisateur sur l’affichage publicitaire. Celui-ci pourra choisir de bloquer un type de publicité (voyage, mode, etc) ou un annonceur en particulier.
Si cette idée est adaptée sur d’autres sites, les bloqueurs publicitaires ont du souci à se faire.
Photo : © Lukasz Stefanski – Shutterstock.com
comment ca marche logo
Facebook s’apprête à contourner les bloqueurs de publicité
LE MONDE | 09.08.2016
De plus en plus utilisés par les internautes sur leurs navigateurs, les bloqueurs de publicité mènent la vie dure aux éditeurs de contenus, qui déplorent un manque à gagner considérable.
Mardi 9 août, Facebook a, à son tour, déclaré la guerre à ces programmes, en annonçant que ses publicités s’afficheront désormais même s’ils sont activés. Pour cela, Facebook a modifié la façon dont les encarts publicitaires sont programmés, pour que les bloqueurs de publicité ne soient pas capables de les distinguer des autres types de contenu, explique le site spécialisé TechCrunch.
Les internautes souhaitant se débarrasser de la publicité en ligne devraient donc continuer de la voir sur Facebook, du moins sur leur ordinateur. Mais, en contrepartie, le réseau social promet qu’il sera plus facile pour eux de la contrôler. « Si vous ne voulez pas voir de publicité à propos de certains sujets comme les voyages ou les chats, vous pouvez retirer ces sujets de vos préférences publicitaires », explique l’entreprise dans un communiqué.
Le menu « préférences publicitaires » n’est pas nouveau : les utilisateurs y ont accès à la liste de leurs « centres d’intérêt », grâce auxquels Facebook affiche de la publicité ciblée. Des outils que Facebook a décidé d’étendre, en permettant par exemple aux internautes de ne plus voir les publicités des entreprises qui les ont ajoutés à leur liste de clients.
Le business des bloqueurs de publicité
Facebook a profité de cette annonce pour tacler les bloqueurs de publicités, en expliquant que certains acceptent de débloquer des publicités contre rémunération. « Plutôt que de payer ces entreprises pour débloquer nos publicités – comme certaines d’entre elles nous l’ont proposé par le passé – nous préférons que ce soient les utilisateurs qui aient le contrôle », assure le réseau social… Même si ceux-ci n’auront plus la possibilité de purement et simplement s’en passer.
Facebook doit rendre des comptes mardi à la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), l’autorité française chargée de la protection des données personnelles. En février, elle a reproché à Facebook entre autres d’exploiter les données personnelles de ses utilisateurs pour leur proposer de la publicité ciblée sans base légale, et sans consentement direct de l’internaute.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Médias, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.