Tensions entre l’Ukraine et la Russie autour de la Crimée

L’Ukraine a placé jeudi ses troupes en état alerte le long de la ligne de démarcation de la Crimée, à la suite d’un brusque regain de tensions avec la Russie qui a affirmé avoir déjoué des « attentats » fomentés, selon elle, par Kiev sur la péninsule annexée.
Le Monde 12/08/2016
Entre Moscou et Kiev, les tensions restent vives. L’Ukraine a placé jeudi ses troupes en état d’alerte le long de la ligne de démarcation avec la Crimée. Quelques heures auparavant, c’est Vladimir Poutine qui réunissait le conseil de sécurité russe. « Des mesures supplémentaires ont été discutées pour assurer la sécurité des citoyens et les infrastructures vitales de la Crimée », a précisé le Kremlin.
La veille, la Russie avait affirmé avoir déjoué des « attentats » fomentés, selon elle, par Kiev sur la péninsule annexée en 2014 à l’issue d’un référendum jugé illégal par les Occidentaux. Les services de renseignement russes accusent Kiev d’avoir organisé plusieurs incursions de « saboteurs-terroristes » qui se sont soldées par des affrontements armés et ont coûté la vie, selon Moscou, à un agent du FSB (ex-KGB) et à un militaire russe.

332623_3_9e6c_chars-russes-dans-l-est-de-l-ukraine-le-14-septe_4e25aa195d5207f9131e8dfdfcd6aeab

Chars russes dans l’est de l’Ukraine, le 14 septembre 2015. © Alexander Ermochenko / Reuter / REUTERS
Au cours d’une séance à huis clos du Conseil de sécurité de l’ONU, l’Ukraine a demandé à la Russie de fournir des preuves pour étayer ses accusations – rejetées par Kiev et mises en doute par les Etats-Unis et l’OTAN – selon lesquelles elle préparait des attentats terroristes en Crimée.
L’armée ukrainienne a accusé Moscou de vouloir « justifier le redéploiement et les actes agressifs des militaires russes » en Crimée. Un responsable de haut niveau au sein des services de sécurité ukrainiens a fait savoir à l’Agence France-Presse que l’Ukraine se préparait « à tout », jugeant « possible » une invasion russe. « C’est une escalade, bien sûr », a-t-il estimé.
Les Etats-Unis se sont déclarés « extrêmement inquiets » du regain de tension entre la Russie et l’Ukraine le long de la ligne de démarcation de la Crimée et ont appelé les deux camps à éviter toute « escalade ». Un responsable de l’OTAN a déclaré à l’AFP que « la Russie n’a fourni aucune preuve tangible de ses accusations contre l’Ukraine ».

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Défense, International, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.