Universités – Classement de Shanghaï : la France perd une place

000_Par2393427
Seules trois universités françaises conservent leur place dans le top 100 mondial en 2016
Pour sa quatorzième édition, publiée lundi 15  août, le classement de Shanghaï, palmarès mondial des universités, sera une nouvelle fois scruté de près.
Si le cru 2016 ne rebat pas les cartes internationales, les observateurs pointilleux noteront toutefois que la France descend d’une marche. Elle conserve certes vingt-deux établissements dans le top  500 mondial, mais passe de la 5e à  la 6e place (en nombre d’établissements distingués), derrière les Etats-Unis (137 établissements), la Chine (41), l’Allemagne (38), le Royaume-Uni (37) et l’Australie (23).
Trois universités françaises – et parisiennes – figurent dans le top  100 : Pierre-et-Marie-Curie (39e), Paris-Sud (46e) et l’Ecole normale supérieure (87e). Dans un communiqué, le ministère français de l’enseignement supérieur et de la recherche s’est dit  » satisfait «  de ces résultats et rappelle, comme les années précédentes, que la valeur des universités françaises  » doit s’apprécier globalement au vu de tous les classements existants « .
Malgré de nombreuses controverses, l’étalon qu’est le classement de Shanghaï demeure très regardé dans le contexte de compétition internationale qui règne désormais entre les établissements de l’enseignement supérieur.  » On ne peut pas faire comme si les classements n’existaient pas, reconnaît le secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur et à la recherche, Thierry Mandon. Quels qu’ils soient, et quelles que soient les critiques qu’on peut leur faire, ils ont forcément des effets, pour le meilleur et pour le pire, sur la mobilité étudiante et, donc, sur la stratégie des établissements qui évoluent dans un paysage universitaire mondialisé « .  » A la rentrée, annonce ainsi M.  Mandon, je vais demander à l’IGAENR – le service d’inspection du ministère – de se pencher sur la façon dont les classements pourraient être mieux pris en compte dans les politiques de site des établissements. « 
Le Monde 16 août 2016

1-2_cle82c4c7-10

Les meilleures universités françaises et hongkongaises dans les classements internationaux. – France-Diplomatie – Ministère des Affaires étrangères et du Développement internationa lArticle publié le 23/12/2015
Ce document n’a pas vocation à analyser « le pourquoi » de la place des universités françaises et hongkongaises dans les classements internationaux, mais simplement de constater les résultats qui en ressortent.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Education, International, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.