International – Biden à Ankara pour apaiser les relations avec la Turquie

Le Monde 24/08/2016
Le champ lexical de la séduction est de mise dans le Financial Times. Pour le quotidien américain, le vice-président américain est envoyé en « offensive de charme » à Ankara ce mercredi. « Joe Biden va mettre à l’épreuve tout son réputé et populaire charme politique », ajoute la publication.

339001_3_9052_le-vice-pr-sident-am-ricain-joe-biden-et-sa-femm_4de9626dab683471ac2bb4ada1e8fae1

Le vice-président américain Joe Biden et sa femme Jill, accompagnés du président turc Recep Tayyip Erdogan et de sa femme Emine, en janvier à Istanbul. Sedat Suna / AP
Pour sa première visite en Turquie depuis la tentative de coup d’Etat du 15 juillet, il va rencontrer le président Recep Tayyip Erdogan et le premier ministre Binali Yildirim, et tentera d’apaiser les relations entre les deux alliés de l’OTAN, distendues depuis la tentative de putsch. Hurriyet
Tout en haut de leur agenda se trouvera une discussion sur le prédicateur Fethullah Gülen, exilé aux Etats-Unis et accusé par Recep Tayyip Erdogan d’avoir fomenté le putsch du 15 juillet, mais celui-ci nie toute implication. Les autorités américaines ont confirmé mercredi avoir reçu une demande formelle d’extradition de l’ex-imam, mais assurent qu’elle n’est pas liée au putsch.
Mi-août, M. Yildirim avait demandé aux Etats-Unis de ne pas « sacrifier leurs relations » avec la Turquie en refusant l’extradition du prédicateur, et dont les partisans sont aujourd’hui arrêtés dans tout le pays. Fethullah Gülen a été accusé de gérer un Etat parallèle au sein de la Turquie, avec des réseaux importants. The Atlantic, Politico
Une délégation officielle des ministères de la justice et de l’intérieur américains est arrivée en Turquie dès mardi pour discuter de la demande d’extradition de l’ex-imam. « Les officiels turcs devraient présenter des preuves importantes concernant l’implication de Gülen dans la tentative de putsch », écrit le quotidien anglophone proche de l’AKP et du pouvoir The Daily Sabah.
Le vice-président américain devrait également parler avec le président Erdogan de la Syrie, quelques jours après l’attentat meurtrier ayant fait 54 morts à Gaziantep lors d’un mariage kurde, et initialement attribué à l’organisation Etat islamique (EI) par les autorités turques. Bloomberg
Le pays cherche aujourd’hui à s’impliquer davantage dans le conflit à sa frontière syrienne, et a commencé à pilonner des positions de l’EI, mais aussi de miliciens kurdes des YPG, point de tension à venir des discussions entre la Turquie et les Etats-Unis. The Middle East Eye

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.