La croisière s’amuse avec l’Arctique

Charlie Hebdo – 24/08/2016 – Fabrice Nicolino –
Cette fois-ci, c’est vraiment la fin de l’Arctique. Ce bon vieil Arctique glacé et menaçant, qui empêchait les bareaux de commerce et les navires militaires de tout simplement passer. Un paquebot de luxe, le Crystal Serenity est parti de l’Alaska et se propose d’arriver le 16 septembre à New-York, sans avoir transité par le canal de Panama. Mais en forçant le mythique passage du Nord-Ouest, objet de tant de rêves et de tant de fantasmes.
Par la grâce du dérèglement climatique, la glace fond tant, désormais, que l’océan Arctique devient de plus en plus l’été une mer ordinaire. Derrière le Crysatal Serenity, 1 000, 10 000 bateaux attendent leur tour, dont les pétroliers géants qui ne manqueront pas d’engluer dans leur sillage les ours blancs survivants. Un seul espoir : l’iceberg façon Titanic.
Le passage du Nord-Ouest reliant l'océan Atlantique à l'océan Pacifique en passant entre les îles arctiques du Grand Nord canadien
Le Crystal Serenity à l’assaut du passage du Nord-Ouest – (Mer et marine -23/08/206)
Le paquebot Crystal Serenity a débuté une croisière exceptionnelle entre Seward (Alaska) et New York via le passage du nord-ouest. Ce voyage d’expédition de 32 jours est une première pour un navire de croisière de cette taille. Sorti en 2003 des chantiers de Saint-Nazaire, le Crystal Serenity, avec ses 250 mètres de long et 69.000 GT de jauge, transporte plus de 1000 passagers, servis par 650 membres d’équipage. Il possède 11 ponts, un casino, une bibliothèque.
Il est accompagné d’un navire d’escorte. Long de 80 mètres, le RSS Ernest Shackleton, un bâtiment de recherche et de soutien polaire, dispose d’une coque brise-glace (standard Ice Breaker 5). Il pourra en cas de besoin dégager le passage et embarque deux hélicoptères permettant notamment d’effectuer des reconnaissances aériennes pour choisir les meilleurs passages. Coût du voyage pour un passager : le prix le plus bas est de 23.000 dollars. Le rêve d’une vie pour les riches plaisanciers mais le pire cauchemar des écologistes.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Ecologie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.