Pourquoi les gens se laissent-ils aussi facilement berner par la désinformation ?

Psychomédia – 22/08/2016 –
37184-57402-imageMême quand les gens possèdent des connaissances qui pourraient les prémunir, ils peuvent se fier à des informations inexactes et trompeuses, souligne l’auteur d’une étude publiée dans la revue Current Directions in Psychological Science (CDPS). Le chercheur en psychologie David Rapp de l’Université Northwestern a réalisé une revue de la littérature scientifique portant sur le sujet. Les gens encodent les déclarations inexactes en mémoire, dit-il, parce que c’est plus facile que de les analyser. « Nous sommes bombardés avec des tonnes d’informations toute la journée ; c’est un cauchemar d’évaluer tout ça de façon critique », dit-il.
Plus tard, l’information erronée est la première à surgir de la mémoire parce qu’il est moins laborieux de récupérer le matériel récemment encodé. « Si une information est disponible en mémoire, les gens ont tendance à penser qu’ils peuvent s’y fier. Mais simplement parce que vous pouvez vous rappeler ce que quelqu’un a dit, ne le rend pas vrai ».
Il est encore plus difficile d’éviter de se fier à la désinformation quand des informations exactes et inexactes sont mélangées, souligne le chercheur.
« Nous assumons souvent que les sources sont fiables. Ce n’est pas que les gens sont paresseux, bien que cela pourrait certainement contribuer au problème. C’est la tâche computationnelle de tout évaluer qui est ardue et difficile, alors que nous essayons de préserver les ressources pour quand nous avons vraiment besoin. »
Le chercheur présente quelques façons d’éviter de tomber dans le piège de la désinformation :
– Évaluer immédiatement les informations de manière critique, ce qui peut aider à éviter d’encoder des souvenirs potentiellement problématiques.
– Considérer la source : les gens sont moins susceptibles d’utiliser des informations inexactes provenant d’une source qu’ils jugent non fiable.
– Se méfier des mensonges insérés dans une vérité. « Quand la vérité est mélangée avec des déclarations inexactes, les gens sont persuadés, dupés et moins évaluatifs, ce qui les empêche de remarquer et de rejeter les idées inexactes », a déclaré Rapp.

desinformation

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Développement personnel, Médias, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.
%d blogueurs aiment cette page :