Vienne -Le jack russell Harco a sauvé sa famille et la maison des flammes mais n’a pas survécu à ses blessures.

Harco a donné l’alerte. Le chien de trois ans n’a pas survécu à ses blessures.
Le chien a réveillé ses maîtres vendredi matin à Vouneuil-sur-Vienne alors que la cuisine prenait feu. Le jack russell héroïque n’a pas survécu à ses blessures.

MAISON INCEDIE CHIEN HARCO

La cuisine est ravagée, entièrement recouverte d’une épaisse couche de suie. L’électroménager repose sur la pelouse du jardin. Le bilan aurait pu être bien plus lourd, aurait pu être humain.
Vendredi, vers 8 h du matin à Montgamé à Vouneuil-sur-Vienne dans le châtelleraudais, un couple et leurs jumelles dorment encore profondément à l’étage de l’habitation des grands-parents absents. Originaires de la région angevine, Tony, Cécile, Cléo et Lou sont présents pour une réunion de famille.
«  C’est notre héros  »
Ils sont tirés de leur sommeil par les aboiements du chien Harco dans la cuisine. Habitué aux sursauts de leur jack russell, les parents ne descendent pas tout de suite. Mais les jappements persistent. « On a soudain senti une odeur de plastique brûlé », confie Cécile la maman.
Le père descend quatre à quatre les escaliers. Dans la précipitation, il chute et se brise le métacarpe. Dans la pièce du bas, le réfrigérateur a pris feu. « La fumée venait de la cuisine, une fumée très noire et très épaisse, indique la mère. On ne s’attendait pas du tout à un incendie. » Elle sort du lit ses deux filles de 11 ans avant de se mettre à l’abri à l’extérieur et d’appeler les secours.

HARCO CE HEROS

Le papa prend Harco dans ses mains. « Il ne bougeait plus, je lui ai fait du bouche à bouche et un massage cardiaque. » Le chien respire à nouveau, difficilement. « Il ne tenait pas sur ses pattes et ne réagissait pas trop », indique Tony.
Les pompiers maîtrisent l’incendie. La famille est transportée au centre hospitalier de Poitiers pour examens et analyses. « Mes filles ont été admises au service pédiatrique, elles sont restées sous oxygène jusqu’à la fin de l’après-midi », explique la mère.
La famille relogée
Harco est emmené chez le vétérinaire. « Il y a eu du mieux jusqu’à samedi, mais il a ingéré trop de fumées, il est mort lundi soir chez le vétérinaire », souffle sa maîtresse.
La famille est sous le choc devant la perte de l’animal de compagnie. « Il allait avoir quatre ans, mes filles ont grandi avec lui, rappelle la maman. Elles sont très tristes. Mais on leur a expliqué que sans Harco, nous ne serions plus là. Il nous a tous sauvés, c’est notre héros. » Les grands-parents, très choqués, remercient le sauveur. « Sans Harco, on aurait retrouvé uniquement les cendres de la maison, on devait rentrer le lendemain après-midi, respire Jean-Pierre, le père de Cécile, en essuyant une larme. Ce n’est que matériel, ce n’est pas important, tout le monde s’en est sorti. »
Les grands-parents ont été relogés dans le village vacances de la commune. Avant de regagner leur logement, ils vont devoir patienter plusieurs jours et le passage des experts et d’une société de nettoyage. Sur la pelouse, trône toujours la panière du héros disparu.
Alexandre Salle
La nouvelle République 17/08/2016
Vienne – Châtellerault,

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans animaux, Insolite, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.