Indre-et-Loire – La sécheresse commence à se faire menaçante en Touraine

La Nouvelle République 09/09/2016
Jusqu’à présent, les nappes phréatiques ont permis de soutenir le niveau des cours d’eau en Touraine. Toutefois, les premières restrictions sont annoncées.

secheresse

Du trop plein au trop sec. En l’espace de quatre mois, la Touraine vient de vivre deux épisodes climatiques totalement exceptionnels.
25 août 2016 Tours : le niveau de la Loire et la canicule incitent à la baignade Photo : Hugues Le Guellec

25 août 2016 Tours : le niveau de la Loire  Photo : Hugues Le Guellec

Le niveau des cours d’eau (ici la Loire) baisse mais le seuil d’alerte n’a pas encore été atteint. – (Photo NR, Hugues Le Guellec)
En moins d’une semaine, il est tombé à la fin mai l’équivalent de trois mois de pluies printanières. Et puis soudain, plus rien.
Depuis le 1er juillet, 11 mm de précipitations seulement ont été comptabilisés à Tours.
LIRE AUSSI. [CARTE] Où a-t-il fait le plus chaud hier mardi en Indre-et-Loire ?
Une misère par rapport aux quelque 100 mm habituels. « Nous avons enregistré cet été un déficit de pluie record. Cela s’explique en partie par l’absence de gros orages, au mois d’août notamment », commente Daniel Vendramini, le chef du centre Météo France de Parçay-Meslay.
Quelques ruisseaux à sec
Depuis plusieurs semaines, la sécheresse est bien visible dans la campagne tourangelle.
Toutefois, jusqu’à présent, le département n’avait pas encore fait l’objet de mesures de restriction de l’usage de l’eau, comme la plupart de ses voisins.
A la fin du printemps, après les pluies diluviennes, les nappes phréatiques étaient entièrement rechargées. Cela a permis de soutenir le niveau des cours d’eau durant l’été, explique Laurent Bresson, directeur départemental des territoires (DDT).
Cependant, la sécheresse commence à se faire plus menaçante. Certains ruisseaux ou « têtes de bassin » ont atteint leur seuil d’alerte. Hier, à l’issue d’une réunion de concertation avec les différents acteurs de l’eau, la préfecture a décidé de prendre les premières mesures de précaution.

898-42

Celles-ci devraient entrer en vigueur lundi. Dans le Richelais, les pompages dans le bassin de la Veude seront réduits de trois à une seule journée par semaine. Par ailleurs, ils seront totalement interdits dans quelques affluents de l’Indre, du Cher et de l’Indrois.
Pour l’instant, la situation est loin d’être inquiétante, d’autant plus que nous arrivons au terme de la période d’irrigation pour les maïs. Malgré tout, nous devons être vigilants, insiste Laurent Besson qui prévoit encore « une semaine difficile » en attendant les premières perturbations océaniques.

Pénurie d'eau

à savoir
Si l’alternance d’inondations et de sécheresse que vient de vivre l’Indre-et-Loire constitue un « événement exceptionnel, voire centenal »» aux yeux des météorologues, l’été 2016 ne sera pas forcément celui de tous les records en Touraine.
Au niveau des températures, les 36,9 °C de ce mois d’août n’ont pas atteint les 39 °C d’août 2003 et les 32 °C du 2 septembre dernier sont en deçà des 34,5 °C de septembre 2005.  En moyenne, cet été 2016 aura été 1 °C plus chaud que la normale.
Pascal Denis
 COURS D’EAU INTERDITS
Le préfet a arrêté des mesures d’interdiction des usages de l’eau prélevée dans :
– le Lathan et ses affluents,
– le ruisseau de Roche et ses affluents,
– le Montison et ses affluents,
– le ruisseau des Vallées et ses affluents,
– le Vieux Cher et ses affluents,
– le ruisseau de Parçay et ses affluents,
– le ruisseau de la Fontaine Ménard et ses affluents,
– le ruisseau de Verneuil et ses affluents,
– la Roumer et ses affluents,
– la Bresme et ses affluents,
– la Bourouse et ses affluents. ainsi que dans leurs nappes d’accompagnement (couloir de 200 m de part et d’autre du cours d’eau).

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Nature, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.