Monsanto et Bayer heureux et riches mariés

Le Canard Enchaîné – 20/09/2016 –
Mais non, cette fusion à grand spectacle et à 59 milliards d’euros entre l’américain Monsanto , l' »entreprise la plus détestée de la planète« , et l’allemand Bayer l’inventeur de l’aspirine mais aussi du gaz moutarde et de néocotinoïdes tueurs d’abeilles, donc pas vraiment aimé, lui non plus, cette fusion, donc, entre ces eux géants mondiaux n’est pas « un mariage infernal« , comme le clament écolos, apiculteurs de la Confédération paysanne et altermondialistes.
Certes, à eux deux, il vont contrôler le tiers du marché mondial de l’agrochimie. Certes, leur but est de breveter le vivant à tour de bras et de maîtriser toute la chaîne alimentaire, de la semence transgénique à l’assiette du consommateur transgénique, de vendre aux agriculteurs le kit complet, semences, engrais, pesticides et médicaments pour se retaper.
bayer-et-monsanto-le-mariage-3Mais, s’ils font cela, ce n’est pas par pure gloutonnerie capitalistique, par volonté d’écraser les concurrents et de remplir les poches déjà pleines de leurs actionnaires, c’est par bonté d’âme. C’est pour sauver l’humanité. C’est parce que ces deux entreprises ont une vision. Bientôt 10 milliards d’humains suer cette planète ! Il va falloir leur offrir de quoi se sustenter : des MacDo, des hamburgers-frites, du maïs grillé et même du rab de choucroute. Donc produire plus, produire beaucoup plus et accroître sans cesse la rentabilité par hectare. Comment ? En éduquant les agriculteurs : des fermes « digitales », où tout est géré par drone et ordinateur, des pesticides toujours plus efficaces, des plantes toujours plus artificialisées, bref, une agriculture 100 % biotechnologique. A laquelle on accolera l’étiquette « durable ». Comme le rappelle  » Le Monde » (16/9), le mot d’ordre de ces eux groupes qui n’en font désormais qu’un seul est : « Aider les cultivateurs à surmonter les obstacles de demain« . On n’a plus qu’à leur dire merci.
img_0391
Bayer rachète Monsanto pour 59 milliard d’euros, une fusion de l’industrie de la chimie et celle des pesticides. Maintenant vous saurez quelle sera la marque de votre cancer (Charlie Hebdo 21/09/2016)

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Agroalimentaire, Industrie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.