Campus – Ce qu’il faut savoir pour bien commencer son année d’étudiant

Le Monde | 30.09.2016

campus0_6_047e_voici-toutes-les-infos-utiles-pour-cette_5d2534784c700be2dc0e6b7fa88820b9

Comment les étudiants vivent-ils ? Mieux ou moins bien qu’avant la crise ? Publiés en juin, les derniers résultats de la septième ­enquête nationale de l’Observatoire de la vie étudiante (OVE), effectuée en 2013 auprès de 41 000 personnes, éclairent de nombreux aspects de ces questions.
Lire aussi :   A la fac, quelles méthodes de travail adopter ?
Se trouver un toit reste bien sûr l’une des problématiques majeures pour les étudiants. Seulement un tiers d’entre eux vivent chez leurs parents, 11 % en résidence universitaire (contre 12,3 % en 2006) et 52 % dans un ­logement indépendant, le plus souvent en location ou en colocation, phénomène qui tend à s’accroître.

campusiae_0_0

Lire aussi :   Logement étudiant : des « bons plans » abordables et solidaires
Les étudiants sont-ils plus pauvres ? « Si la crise a touché les étudiants, elle ne semble cependant pas avoir ­radicalement transformé ni paupérisé leurs vies », note l’OVE. Leur revenu moyen mensuel (hors imputation du loyer) a légèrement baissé entre 2010 et 2013, passant de 893 euros à 884 euros. D’après la même ­enquête, 54 % d’entre eux bénéficient d’aides publiques (bourses, allocation logement, contrat doctoral, etc.) et 4 % ont contracté un prêt.

campus_9559_des-etudiants-sur-le-campus-de-l-universite_86dffb6fe5cb50cbd0b379d4f542cd50

Lire aussi :   Bourses étudiantes : le détail des montants pour l’année 2016-2017
Lire aussi :   Sept pistes pour financer ses études
Près d’un étudiant sur deux travaille durant ses études, ajoute l’OVE. Une proportion stable depuis près de vingt ans, crise ou non. Seuls 29 % d’entre eux estiment que cette activité a un impact négatif sur leurs études. D’après la même enquête, 65 % des étudiants entre 18 ans et 35 ans ont reçu une aide financière familiale, qui représente en moyenne un tiers de leurs ressources.
Lire aussi :   Comment concilier un job et des études ?
Lire aussi :   Six conseils pour décrocher un job en baby-sitting ou soutien scolaire

campus4433728_3_fb56_ill-4433728-ba61-amphi_1678352b8ea05566e241d06944748acd

A quoi les 632 700 nouveaux étudiants qui viennent d’avoir leur baccalauréat peuvent-ils s’attendre en cette rentrée ? Un bon nombre sont confrontés à des amphithéâtres surchargés, ne serait-ce que parce que les néobacheliers sont 38 000 de plus que l’an passé. Pour répondre au choc démographique qui touche les universités, 100 millions d’euros ont été promis, mais pour le budget 2017.

Des étudiants participent à une assemblée générale (AG) étudiante, le 09 Mai 2007, dans un amphithéâtre au site de Tolbiac (Paris I) à Paris pour lancer une mobilisation contre le projet de réforme de l'université du président élu Nicolas Sarkozy. Deux petites assemblées générales se sont tenues ce jour à la Sorbonne et à Tolbiac. AFP PHOTO JACQUES DEMARTHON

Lire aussi :   Bourses étudiantes : le détail des montants pour l’année 2016-2017
Près d’un étudiant sur deux travaille durant ses études, ajoute l’OVE. Une proportion stable depuis près de vingt ans, crise ou non. Seuls 29 % d’entre eux estiment que cette activité a un impact négatif sur leurs études. D’après la même enquête, 65 % des étudiants entre 18 ans et 35 ans ont reçu une aide financière familiale, qui représente en moyenne un tiers de leurs ressources.
Lire aussi :   Universités : une rentrée difficile et une nouvelle loi en ligne de mire
Martine Jacot  Journaliste au Monde

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Education, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.