Indre-et-Loire – La charte « Ma commune sans migrants » du FN fait débat

La Nouvelle République 07/10/2016
Le FN a mis au vote, sans succès, la charte “ Ma commune sans migrants ”, à Joué-lès-Tours, La Chapelle-sur-Loire, et le fera à Tours lundi. Malaise.
Le FN veut faire adopter sa charte « Ma commune sans migrants » partout en France mais n’a pas les coudées franches.

migrantsfn

Il se contente donc des terres où il s’enracine, où il a des élus municipaux et régionaux. Ainsi, en Indre-et-Loire, il a tenté le coup à Joué-lès-Tours et à La Chapelle-sur-Loire, et enfoncera le clou le 10 octobre à Tours.
Le 29 septembre, à Joué-lès-Tours, où Véronique Péan, responsable départementale du FN, est élue dans l’opposition, la charte a été jetée aux orties. La majorité Les Républicains-centristes et son maire Frédéric Augis, président départemental LR, « n’ont pas pris part au vote qui ne concerne pas les affaires publiques jocondiennes », balayant « ce vœu, acte politique déconnecté de la ville » et dénonçant le Rassemblement Bleu Marine « qui veut attirer les caméras à lui pour faire oublier l’absence d’actions concrètes du parti d’extrême-droite à Joué ». Les élus de gauche ont voté contre.
Charte coupée de la réalité tourangelle ? Véronique Péan observe que l’Indre-et-Loire a plusieurs centres de migrants, « dont un à Joué-lès-Tours, un autre à Tours (visité par le chef de l’État récemment), et le centre de déradicalisation de Pontourny en Chinonais, que nous avons dénoncé, en allant sur place. »
«  Tout a été dit, dignement, sans chahut  »
La charte anti-migrants du FN a connu le même sort à La Chapelle-sur-Loire le 3 octobre. Daniel Fraczak, élu régional et adjoint FN (sans délégation) au maire de ce village, a eu 15 voix contre lui, 3 pour.
« Bravo aux deux conseillères municipales courageuses qui se sont associées à mon vote ! » se félicite malgré tout Daniel Fraczak, qui n’y va pas par quatre chemins pour dénoncer la politique migratoire gouvernementale : « Cette politique de dissémination (des migrants) est très majoritairement rejetée par la population […] Le gouvernement s’apprête à réduire une fois de plus les allocations logement pour les Français, à geler les pensions de retraite, mais trouve les moyens de loger des milliers de migrants. »
La maire de La Chapelle, Danielle Thiry, n’a pas été désarçonnée par cette demande inhabituelle : « Tout a été dit entre nous, clairement, dignement. J’ai fait l’historique de Calais. J’ai affirmé mon opposition à la notion de «  résistance  » aux migrants en France. Le vote a eu lieu de façon démocratique, 15 voix contre, à mains levées. La séance a été levée ensuite, sans chahut. »
Enfin, troisième étage de la fusée, Tours, où il y a deux élus, dont Gilles Godefroy : « Le vœu est déjà adressé au maire. La charte sera soumise au vote ce lundi en conseil municipal. On verra comment votera la majorité LR-UDI. » Le piège est tendu.
Le FN met-il de l’huile sur le feu au sujet des migrants ? « A chaque fois, on nous rétorque cela, on nous dit qu’on attise les haines ! On a l’habitude ! Assez des leçons de morale ! Il suffit d’aller sur les marchés, ça râle dur ! », répond Gilles Godefroy. La majorité LR-centristes de Tours mettra ce vœu à l’ordre du jour et au vote, lundi, c’est dans le règlement, mais va le rejeter à son tour, sèchement.
Olivier Pouvreau
Indre-et-Loire

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.