Politique-spectacle : Karine Le Marchand confidente des candidats en (rase) campagne

Le Canard Enchaîné – 12/10/2016 –
l-amour-est-ma-raison-de-vivreIl faut la comprendre, Karine Le Marchand. L’animatrice de « L’amour est dans le pré », sur M6 devait en avoir ras le bol d’interviewer les agriculteurs sur leur misère amoureuse et sexuelle. C’est un peu comme le psychanalyste qui s’assoupit en entendant les jérémiades de son patient sur le divan. Alors, pour mettre un peu de piquant à l’antenne, pourquoi pas les politiques ?  Après tout, ma presse écrite est depuis longtemps passé dans le registre de l’intime. Emmanuel Macron et madame à la une de « Paris Match », main dans la main, croisant un nudiste à Biarritz, c’est quoi ? Et la salade de quinoa de Jean-Luc Mélenchon dans sa cuisine pour « Gala » ?

karine-le-marchand-avec-alain-juppe_exact1024x768_l     les-confessions-tres-intimes-de-bruno-le-maire-face-a-karine-le-marchand-582542

Avec « Une ambition intime », qui a pulvérisé l’audience d’Alain Juppé ou de Nicolas Sarkozy dans l’émission politique de France 2, Karine Le Marchand assume le « copinage sur canapé » à l’écran. Entendre Bruno Le Maire pleurer à l’évocation de Pauline, épousée contre l’avis paternel (quel courage !), ou voir Pierre Sarkozy chanter les mérites de son daron… quelle haute idée de la politique ce genre de spectacle donne-t-il ? Et pourquoi donc lesdits politiques acceptent-ils de s’y prêter ?
marine_le_pen_est_apparue_sous_un_jour_plus_humain_en_se_confiant_sur_sa_vie_personnelleMarine Le Pen, elle, a eu bien raison de se livrer à l’exercice car Karine Le Marchand s’est chargée de la traiter comme la dirigeante d’un parti comme les autres, tout en faisant pleurer dans les chaumières qui lui sont si chères. Pauvre petite Marine qui a subi si jeune l’opprobre d’être une Le Pen et qui a eu trois enfants en treize mois. Le pompon : « Alors Marine, moi qui suis un peu métisse, si vous devenez présidente, il faudra que je fasse mes bagages ? » Cette bonne blague ! Le téléspectateur imagine sans doute Marine répondre : « Ben oui, ma petite Karine… Vous êtes un peu trop café au lait pour ma France à moi ! »
Décidément, François Hollande et Emmanuel Macron ont tort de ne pas vouloir s’ébrouer dans un si joli pré.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.