Solidarité – Le site AFPA du Futuroscope devrait accueillir des réfugiés

La Nouvelle République 15/10/2016
La création d’un centre d’hébergement de vingt-cinq places est en bonne voie sur la Technopole pour loger et former des bénéficiaires du droit d’asile.

AFPA 2

La partie dédiée à l’hébergement se trouve dans l’aile gauche du bâtiment, sur la Technopole.
Les milliers de mètres carré de logements et de salles de formation construits en 1998 sur la Technopole du Futuroscope n’accueillent plus qu’une dizaine de salariés de la direction régionale de l’AFPA Poitou-Charentes – devenue unité déléguée de la direction régionale de Nouvelle-Aquitaine –, depuis la fermeture du centre de formation local, en 2008.
Inutilisés depuis huit ans, ils pourraient trouver une nouvelle vocation en début d’année prochaine si le projet de création d’un centre d’hébergement provisoire porté par Audacia est validé par les services de l’État. La préfecture de la Vienne qui avait lancé un appel à projet cet été doit réunir une commission le 3 novembre et notifier sa décision le 21 décembre. Au niveau national, cinq cents nouvelles places doivent être créées pour faire face à l’augmentation de 30 % du nombre de personnes bénéficiaires d’un statut de protection.
 » Favoriser leur intégration « 
Le site du Futuroscope accueillerait ainsi vingt-cinq réfugiés bénéficiant du droit d’asile. Des réfugiés qui seraient logés et formés sur place pendant neuf mois. « Ils bénéficieraient d’un cursus, notamment d’apprentissage du français, destiné à favoriser leur intégration, pour trouver un emploi et un logement ; il s’agirait de personnes seules », explique Claude Eidelstein, le maire de Chasseneuil-du-Poitou qui a réuni les élus du conseil municipal, mercredi soir, pour permettre au secrétaire général de la préfecture et aux dirigeants d’Audacia d’exposer leur projet. Lui-même y est favorable : « Il n’est pas très judicieux d’avoir ces locaux vides. Autant les utiliser à dessein humanitaire. »
Ce centre d’hébergement n’aurait pas la même vocation que celui de Loudun qui accueille des demandeurs d’asile. Ni que ceux de Châtellerault, Naintré, Poitiers, Sommières-du-Clain et bientôt Mignaloux-Beauvoir destinés à recevoir des migrants. La préfecture de la Vienne qui doit prochainement présenter son plan d’accueil dans le cadre du démantèlement de la Jungle de Calais refuse pour le moment de s’exprimer sur le sujet.
Baptiste Bize
Vienne – Chasseneuil-du-Poitou –

afpa

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Politique, Social, Solidarité, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.