En Vrac International : Mossoul, Assange, Afrique, Kenya

en-vrac-01
L’offensive sur Mossoul progresse. Les dizaines de milliers de combattants irakiens mobilisés pour reprendre Mossoul à l’organisation Etat islamique (EI) ont gagné du terrain, mardi, au deuxième jour de cette offensive qui s’annonce « difficile », selon le président américain, Barack Obama. Des commandants irakiens ont affirmé que les djihadistes de l’EI ripostaient avec des attentats-suicides, mais que les forces gouvernementales progressaient sur les deux fronts de l’offensive.
 Quito coupe l’Internet à Assange. L’Equateur a admis mardi avoir restreint temporairement l’usage de l’Internet dans son ambassade de Londres, où est réfugié depuis 2012 Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, pour échapper à son extradition vers la Suède. Le ministère des affaires étrangères a motivé sa décision par son refus de s’immiscer dans le processus électoral aux Etats-Unis, après la publication par l’organisation d’une importante quantité de documents visant les institutions américaines.
Présence de l’EI en Afrique. Il y a dix ans naissait un monstre : « l’Etat islamique d’Irak » (EII). Depuis, celui-ci a muté, changeant de nom pour devenir « l’Etat islamique en Irak et au Levant » (EIIL, en avril 2013), puis « l’Etat islamique » (EI, juin 2014). Au cours de cette période, il s’est étendu, bien au-delà de son berceau syro-irakien. Mais jusqu’à quel point est-il implanté en Afrique ? Jeune Afrique dresse un état des lieux, cartographie à l’appui.
La boxe, échappatoire au Kenya. Au niveau sportif, le Kenya brille dans les épreuves de course à pied. Mais il est une autre discipline où ses athlètes s’illustrent, et ce depuis 1956 (année de la première participation du pays aux Jeux olympiques) : la boxe. Un moyen pour les quelque 250 000 à 300 000 enfants des rues de Nairobi
Le Monde 19/10/2016

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans En Vrac, International, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.