neuf-quinze – Jardin face à Le Maire

neuf-quinze@arretsurimages.eu 21/102016
Jardin face à Le Maire : l’énervé et sa brique équitable
09h15Et voici maintenant, face à Bruno Le Maire, l’exaspérant Alexandre Jardin en invité surprise. Mais qu’est-ce qui leur prend, à la bande à Pujadas ? La semaine dernière, face à Juppé, ils avaient convoqué Kerviel. Et maintenant, l’écrivain gesticulatoire. La semaine prochaine qui ? Nabilla ? Une bimbo de chez Hanouna ?

original_93800_demi

L’énervant énervé est venu avec une brique de lait. Une brique bleue, de lait citoyen, responsable, et tout et tout. Sous la marque, C’est qui le patron ? Et de jeter, rageur, sa brique au candidat (1). Le Maire élude. Et on parle d’autre chose.
Qu’est-ce que ce nouveau gadget ? Clic clic clic (2), rien de plus facile que de tout savoir. Il vient des étables d’une cinquantaine de petits producteurs « en grande difficulté » (3) de l’Ain. Son prix (99 centimes le litre en rayon, soit 20 centimes de plus que les concurrents, mais dont « environ 39 centimes » pour les producteurs, soit dix centimes de plus que le prix récemment arraché à Lactalis) a été élaboré par un panel de 6000 internautes, invités au cours de l’été à voter sur le nombre de mois de mise en pâturage, l’origine des fourrages, la marge de rémunération consentie aux producteurs, la possibilité pour eux de partir en vacances, etc.
L’entreprise a été fondée par la même petite équipe qui a fondé voici quelques années « Les gueules cassées » (nous l’avions évoqué dans une émission de l’an dernier (4), sur le gaspillage alimentaire), et faisait venir dans les rayons des supermarchés des « légumes moches ». Sous cette nouvelle marque, C’est qui le patron ? elle pense bientôt produire du jus de pomme (5), des pizzas et de la charcuterie (enquête de traçabilité ici) (6).
original_93802
Disons-le tout net : j’ai beau retourner l’initiative dans tous les sens, pour chercher la faille, je ne la trouve pas, la faille. Tout au plus, en étant particulièrement ronchon, pourrait-on reprocher à France 2 de surmédiatiser une initiative encore quasi-virtuelle, dont tous les boulons n’ont pas encore été parfaitement serrés. Et alors ? Jusqu’ici, il faut bien reconnaître que compte tenu de son originalité, elle avait plutôt été sous-médiatisée. « Nos enfants nous diront : à une époque, vous consommiez vraiment des produits dont vous ne saviez quasiment rien ? » prédisait Nicolas Chavanne, un communicant provençal, à l’origine de toutes ces initiatives, au 20 Heures de France 2 (7), au début de la semaine.
Jardin a surjoué sa colère ? Et alors ? Cette démarche enterre dans le même caveau les politiques et La Politique ? Et alors ? Son lait équitable est un gadget, pujado-salamo-compatible, et qui va permettre aux grandes enseignes de se faire de la pub ? Et alors ? Il ne s’adresse qu’aux consommateurs riches ? Et alors ? Personne ne sera obligé d’acheter. Ça sent le populisme, le lepénisme light ? Et alors ? Mieux vaut le light que l’original. Et contre le système Lactalis, qui a mieux ?

original_93801_demi

1)http://www.huffingtonpost.fr/2016/10/20/alexandre-jardin-jette-une-brique-de-lait-a-bruno-le-maire-l-emission-politique/?utm_hp_ref=fr-homepage&ncid=tweetlnkfrhpmg00000001
(2)http://www.huffingtonpost.fr/2016/10/20/alexandre-jardin-jette-une-brique-de-lait-a-bruno-le-maire-l-emission-politique/?utm_hp_ref=fr-homepage&ncid=tweetlnkfrhpmg00000001
(3) http://www.huffingtonpost.fr/2016/10/17/prix-brique-lait-carrefour-economie/
(4) http://www.arretsurimages.net/emissions/2015-04-17/Gaspillage-alimentaire-Il-n-y-a-pas-de-date-de-limite-de-consommation-sur-la-banane-id7657
(5)https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/des-producteurs-veulent-lancer-un-jus-de-pomme-100-alsacien-avec-la-marque-c-est-qui-le-patron-1476894257
(6)http://www.lesechos.fr/week-end/business-story/enquetes/0211311142616-cet-homme-veut-donner-le-pouvoir-au-consommateur-2029693.php
(7) http://www.francetvinfo.fr/economie/lait-quand-le-consommateur-decide_1878723.html
Daniel Schneidermann

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans chronique, Débats Idées Points de vue, Médias, Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.