Indre – Patrimoine : Le don inattendu d’un oncle d’Amérique

La Nouvelle République 29/10/2016

chateau-sarzay-v05

Un riche architecte américain, décédé en 2014, a légué 25.000 dollars au château de Sarzay. Les propriétaires du monument peinent à monter le dossier.
chateau-maire-de-ste-severeLes dons tombés du ciel sont toujours les bienvenus. Il y a quelques mois, le maire de Sainte-Sévère apprenait qu’un pharmacien de renom, propriétaire d’une maison du bourg, avait légué 3,2 M€ à la commune. L’élu s’emploie actuellement à digérer ce cadeau royal en cherchant la meilleure façon de l’utiliser.
La somme promise au château de Sarzay est moins importante, mais Richard et Françoise Hurbain, qui se battent depuis 1983 pour faire revivre ce monument du XIVe siècle, sauront à coup sûr en faire bon usage.

SARZAY 1

Françoise et Richard Hurbain se débattent une fois de plus avec les papiers.

SARZAY 3

Le don pourrait financer la réalisation de la toiture de la tour extérieure.
Les châtelains se sentent une fois de plus bien seuls
Inutile de préciser que le couple est tombé des nues lorsque la Fondation Gordon Schroeder lui a annoncé que cet architecte américain, amoureux du patrimoine français, décédé en 2014, leur offrait 25.000 $. « Il a forcément visité la forteresse, mais il ne s’était pas fait connaître », constate le châtelain qui n’a pas retrouvé la trace du mécène sur le livre d’or d’un établissement décidément apprécié outre-Atlantique.

chateau-sarzay

En 1998 le Comité américain de la demeure historique avait en effet décerné à Richard Hurbain le Prix Lafayette pour la qualité de sa restauration. Un paradoxe quand on sait qu’il avait été poursuivi en correctionnelle par l’architecte des Bâtiments de France, quelques années plus tôt, pour avoir effectué des travaux sans son autorisation. Le châtelain de Sarzay avait finalement été condamné à 10.000 F (1.515 €) d’amende avec sursis.
« La seule réfection des toitures nous a coûté 500.000 F (75.700 €) il y a seize ans. J’ai dû faire énormément de choses moi-même, sinon nous n’en serions pas là », explique Richard Hurbain qui a réaménagé l’intérieur des tours, la salle des chevaliers et des chambres d’hôtes dans un bâtiment annexe. Sans compter la construction d’une halle et une myriade d’autres interventions.
chateau-sarzay-3
Les 25.000 $ de Gordon Schroeder sont donc les bienvenus, mais, une fois de plus, les châtelains de Sarzay se sentent bien seuls pour monter un dossier compliqué, en phase avec les exigences de la Fondation. « Nous en avons parlé à de nombreuses personnes, dont des élus, et ça ne semble pas les intéresser, fait remarquer Françoise Hurbain. Une cliente américaine s’est proposée de nous aider au niveau de la traduction, mais il reste encore de nombreuses démarches à effectuer pour concrétiser le projet. Nous envisageons de refaire la toiture de la tour extérieure. Ce projet de 11.000 € serait complété par plusieurs petits chantiers. »
Mais dans l’immédiat le couple doit encore et toujours batailler avec l’administration française. « On nous a dit qu’il faillait déposer un permis de construire, alors que ce n’est pas nécessaire. C’est dommage de ne pas être davantage soutenus. Nous sommes le seul château privé de l’Indre à être ouvert toute l’année. »

chateau-sarzay-7

Jean-Michel Bonnin
repères
Le riche américain,  Gordon Schroeder,  a légué 285.000 $ (259.000 €) à six établissements du patrimoine français.
L’édifice le plus chanceux est l’abbaye de Vaucelles (Nord) qui a reçu 125.000 $ pour abonder un chantier débuté il y a quarante ans.

untitled-bmpabbaye-vaucelles

abbaye-vaucelles-salle-moines-1

L’abbaye cistercienne de Vaucelles fut fondée en 1131 par Saint-Bernard. Elle est située à environ 13 kilomètres au sud-ouest de Cambrai, dans la vallée de l’Escaut, sur la commune de Les Rues-des-Vignes.

arlempdes_chateau-muraile-ouest-et-chemin-d-acces-tor

Le château d’Arlempdes, forteresse médiévale de la Haute-Loire, a bénéficié de 60.000 $.
Les quatre autre monuments bénéficient de 25.000 € chacun : château de Sarzay ;
château de Saint-Denis-sur-Loire (Loir-et-Cher) ;

chateau-saint-denis-sur-loire1-675x300

Le Château de Saint-Denis-sur-Loire est situé au nord-est de Blois, au bord de la Loire, sur le territoire de la commune de Saint-Denis-sur-Loire (Loir-et-Cher).
château d’Olhain (Pas-de-Calais) ;

chateau-dhollain

chateau-d-olhain-62_e

Conservé en ses plans d’origine avec sa « baille » ou « basse-cour », OLHAIN, en Artois, nous parvient du lointain Moyen Age, (XIIIème et XVème siècles)
et le château de Bosmelet (Seine-Maritime).

chateau_bosmelet

Au cœur du pays de Caux, sur la commune d’Auffay (Seine-Maritime), le château de Bosmelet a été construit en 1632, dans un style Louis XIII

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Economie, Insolite, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.