Tiens, la droite a gagné…

Charlie Hebdo – 21/11/2016 – Gérard Biard –
Tentons d’y voir clair dans les résultats de cette primaire de droite, en tenant compte des stratégies respectives des électeurs de droite, du centre, et même de gauche, puisque ce scrutin était officiellement infiltré par des socialo-communistes. Une fois constaté que les sarkozystes sont moins nombreux que prévu, on peut en tirer les conclusions suivantes : la droite a voté Fillon et la gauche a voté Juppé. Question : la gauche persévérera-t-elle dans sa stratégie à trois bandes et volera-t-elle au secours de son poulain anti-FN dimanche prochain pour le second tour ? Ce sera le seul véritable suspense de la semaine.
sans-titrePour le reste, on peut s’épargner les savantes projections. Si l’on compare les programmes respectifs des deux finalistes, nous aurons un second tour 100 % purge, où s’affronteront le candidat du lavement à la moutarde et celui, plus soft, de l’huile de ricin. Ce qui n’est pas vraiment une surprise, puisque cette primaire ressemblait davantage à un casting qu’à une confrontation d’idées, tous les prétendants sérieux au titre partageant à peu de chose près la même vision politique.     En attendant d’en baver, il est par conséquent important de ne pas se priver des éphémères petits instants de bonheur qui s’offrent à nous en ce lendemain d’élection. Comme les 0,3 % de Jean-François Copé. Le maire de Meaux ignore peut-être toujours le prix exact d’un pain au chocolat, mais au moins il sait désormais précisément combien il vaut.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Humour, Politique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.