neuf-quinze – camelote de presse habituelle… mais, courez écouter Chomsky.

neuf-quinze@arretsurimages.eu 02/12/2016
Hollande, Chomsky, et l’anthropocène
09h15 – La belle affaire. Ce ne sera pas le dénommé Hollande, qui portera à l’élection présidentielle française les couleurs de la moribonde « gauche de gouvernement ». Ce sera le dénommé Valls. Ou plus vraisemblablement un autre. Car le spectaculaire (et lucide) aveu d’échec de Hollande, qui a affolé hier la meute en renonçant à briguer un second mandat, risque fort d’emporter Valls avec lui. Pour le meilleur ou pour le pire, les temps sont aux tranchants. Les peuples veulent des convictions fortes, et affirmées.
Nous finissions à peine, hier soir, de sous-titrer notre émission exceptionnelle avec Noam Chomsky (1), quand a éclaté sur les chaînes d’info la bombinette Hollande. Etrange mise en abîme immédiate. Sur notre plateau, Chomsky revient sur cette journée du 9 novembre dernier, où la nouvelle de l’élection de Trump tua net la médiatisation à peine amorcée de la conférence COP 22 de Marrakech. Péripétie politique d’un côté, contre survie de la vie organisée, voire de l’espèce humaine, de l’autre. L’anecdotique l’emportait sur l’essentiel. Le plus impressionnant, dans la vision chomskyenne de toute cette « séquence », comme on dit, c’est son insistance à garder les yeux braqués sur ce qui est, en effet, l’essentiel : le dérèglement climatique, et l’évolution de l’anthropocène.
Je vérifie dans notre moteur de recherche : jamais nous n’avons fait mention, ici, sur ce site, de l’anthropocène. Honte sur nous, qui nous laissons trop souvent distraire, nous aussi, par les leurres ! Comment la garder en mémoire, cette leçon ? Comment conserver l’oeil sur l’essentiel ? Nous essaierons de nous en souvenir.
D’autant que les leurres sont tentants. A l’occasion du forfait de Hollande, impossible de ne pas relever cette collection de Unes catégoriques, rassemblée par Acrimed, qui laissait prévoir le contraire…

original_94941_demi

avec parfois des détails sidérants de précision…
original_94942_demi
…et des prophètes dont l’assurance mérite bien une mention spéciale :

original_94943_demi

La moquerie est facile, je sais. Je ne vous ai livré qu’un bref échantillon de la camelote de presse habituelle. Si vous en voulez davantage, les réseaux sociaux en débordent. Un dernier mot, pour le plaisir. Regardez donc la manière dont l’envoyée spéciale de France 2 à l’Elysée se fait houspiller en direct (hors cadre) pour avoir montré l’immontrable : le communicant de Hollande, Gaspard Gantzer, vendant aux journalistes les éléments de langage de la renonciation du président. Que s’imaginent-ils, à l’Elysée ? Qu’on ne sait pas que ça se passe ainsi ?
J’arrête là sur l’épisode Hollande. Vous avez mieux à faire. Courez écouter Chomsky.
(1) http://www.arretsurimages.net/emissions/2016-12-01/Chomsky-La-campagne-de-Trump-une-version-vulgaire-de-celle-d-Obama-id9355
Daniel Schneidermann
Note – L’Anthropocène (prononciation) est un terme de chronologie géologique proposé pour caractériser l’époque de l’histoire de la Terre qui a débuté lorsque les activités humaines ont eu un impact global significatif sur l’écosystème terrestre.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans chronique, Débats Idées Points de vue, Médias, Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.