Les bonbons d’Halloween et autres contiendraient des nanoparticules dangereuses pour la santé

Planète info révision : 19 décembre 2016

planetebonbons-nanoparticules

Un bonbon ou un sort ? Il semblerait que la question ne se pose plus pour les petits monstres d’Halloween – célèbre fête folklorique et païenne traditionnelle originaire des Iles Anglos-Celtes – venant réclamer des friandises en frappant aux portes voisines.
Une récente enquête menée par l’association Agir pour l’Environnement démontre que le mauvais sort est en fait inclus dans les confiseries elle-mêmes, qui contiendraient des nanoparticules dont les effets sur la santé ne seraient pas anodins…
Une centaine de sortes de bonbons au banc des accusés
On le sait, les bonbons n’ont jamais été très sains pour l’organisme (trop de sucre, gélatine de porc, trop d’additifs alimentaires douteux…). Mais lorsqu’ils contiennent des nanoparticules, c’est encore pire.
D’après l’enquête réalisée par l’association Agir pour l’Environnement, une grande quantité de confiseries destinées aux enfants contiendrait des additifs alimentaires susceptibles de contenir des nanoparticules, majoritairement le dioxyde de titane (colorant alimentaire E171).
Une centaine de produits ont ainsi été identifiés par l’association dans une quinzaine d’enseignes de supermarchés. Au banc des accusés :
Les bonbons : Têtes brulées, Elodie, Fizzy…
Les chewing-gum : Airwaves, Hollywood, Freedent, Malabar…
Les confiseries : M&M’s, Skittles…
Les gâteaux : LU…
Les chocolats : Milka…
Les décorations gâteaux : Vahiné…
D’après nos informations, Agir pour l’Environnement devait proposer une liste complète dans le courant du mois de janvier 2017.
Les risques liés à l’utilisation des nanoparticules
Le dioxyde de titane en question
Les enfants : les premiers intoxiqués par les nanoparticules
Pour un moratoire sur les nanoparticules dans l’alimentation
Pensez-y ! Et merci de ne pas distribuer aux enfants, pendant Halloween, des bonbons dangereux pour leur santé !
Lire
Christophe Magdelaine / notre-planete.info / Diane Mellot / notre-planete.info

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Consumérisme, Santé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.