Nouveau marché aux esclaves ? ….. Offres d’emploi aux enchères !

Business Bourse – 25/01/2017 –
Un site propose aux entreprises de poster des offres d’emploi sur lesquelles les chômeurs proposent leur salaire. Celui qui fait l’offre la plus basse l’emporte.
vente-aux-encheres-300x225Imaginez un monde où chacun se mettrait aux enchères pour décrocher un emploi. Proposer un salaire le plus bas possible pour attirer l’attention des employeurs. C’est ce que propose un site internet : ici, c’est le demandeur d’emploi qui évalue son salaire. Hubert Rebillot utilise ce site. Licencié depuis peu, il vient de postuler à une offre de commercial. Après s’être rapidement présenté sur le site, le candidat doit proposer un salaire. Pour cette offre d’emploi, Hubert Rebillot fait une proposition à 48 000 euros bruts annuels, soit 4 000 euros bruts par mois, son précédent salaire. Mais surprise, quelques heures plus tard sur la même annonce, une autre personne fait une offre moins chère, à 32 400 euros. Hubert a la possibilité de baisser sa proposition pour surenchérir. Hors de question pour lui.
Proposer un salaire le plus bas possible pour attirer l’attention des employeurs. Impensable ! Et pourtant c’est ce que propose ce site Internet : des offres de travail similaires à Pôle emploi, à une différence près, ici c’est le demandeur d’emploi qui évalue son salaire. Être en compétition avec d’autres chômeurs et réviser son salaire à la baisse, inenvisageable pour beaucoup de demandeurs d’emploi.
Le fondateur du site se défend d’exploiter l’angoisse des chômeurs, pour lui, les enchères permettent aux demandeurs d’emploi de fixer le juste prix : « Si soi-même on se voit comme un produit marketing, on va avoir beaucoup plus de facilité à proposer sa candidature et avoir une vraie stratégie personnelle de positionnement. » Cette société vient de démarrer ses activités avec une centaine d’emplois proposés sur le site. Pour sa directrice des ressources humaines (!!)  : « l’enchère est un moyen supplémentaire de départager les candidatures… »
Marchander son emploi, un concept qui émerge dans déjà 16 pays en Europe et aux États-Unis.
rome_antique_image1112Marché aux esclaves dans la Rome antique

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Travail, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.