En Vrac – Grèce / Etats-Unis / Syrie / Ouïghours. / Gambie

en-vracLe Monde 26/01/2017
Emigration grecque massive. La Grèce a payé – et continue de payer – le prix de la crise de la dette publique qui a éclaté en 2008. Depuis, plus de 400 000 personnes ont quitté le pays, notamment des travailleurs qualifiés. Plutôt que de vendre les produits alimentaires qui ont fait leur renommée (huile d’olive, fromage, miel…), les Grecs partent sous d’autres cieux pour… se nourrir. Pendant ce temps, malgré les plans de sauvetage, Athènes est toujours à la peine. The Irish Times
Répression de l’immigration latino-américaine. Donald Trump a pris mercredi, moins d’une semaine après son investiture, deux décrets présidentiels visant à renforcer la sécurité aux frontières des Etats-Unis et à réprimer l’immigration clandestine. Ils prévoient notamment la construction d’un mur de 3 200 kilomètres le long de la frontière avec le Mexique, mesure qu’il avait promise pendant sa campagne.
Zones de sécurité en Syrie. Donald Trump a déclaré mercredi qu’il « ferait sans nul doute des zones de sécurité en Syrie » pour des réfugiés fuyant les violences du pays, ravagé par la guerre civile depuis près de six ans. Estimant que l’Europe avait commis une grave erreur en accueillant des millions de personnes en provenance de Syrie et d’autres pays du Moyen-Orient, le président des Etats-Unis a confié à ABC News : « Je ne veux pas que cela arrive ici. » La création de zones de sécurité pour les civils dans le nord de la Syrie, qui supposerait d’empêcher les bombardements de l’aviation gouvernementale, est réclamée de longue date par la Turquie. Cette dernière a accueilli sur son sol le plus grand nombre de réfugiés syriens.
Attirance djihadiste des Ouïghours. Réprimés depuis des années par le gouvernement de Pékin, les Ouïghours, ces musulmans turcophones installés dans le nord-ouest de la Chine, sont de plus en plus tentés de rejoindre les rangs de l’organisation Etat islamique. Quelle est l’ampleur de ce mouvement et quels en sont les ressorts ? L’Orient-Le Jour examine une tendance qui, si elle se confirme, pourrait entraîner une reconfiguration de la lutte antiterroriste en Asie centrale et orientale.
Epilogue gambien. Le nouveau président de la Gambie, Adama Barrow, doit regagner jeudi son pays, un retour très attendu depuis sa prestation de serment, il y a une semaine à Dakar (Sénégal), et le départ en exil de Yahya Jammeh le 21 janvier pour la Guinée équatoriale, épilogue d’une crise à rebondissements qui aura duré six semaines.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans En Vrac, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.