Laurent Wauquiez augmente ses indemnités et suscite la polémique

Ouest-France – 09/02/2017 –
Laurent Wauquiez, député de Haute-Loire et président LR de la région Auvergne-Rhône Alpes, devrait faire voter ce jeudi soir la décision de lui attribuer des indemnités de séjour.Laurent Wauquiez, député de Haute-Loire et président LR de la région Auvergne-Rhône Alpes, devrait faire voter ce jeudi soir la décision de lui attribuer des indemnités de séjour. | David Ademas / Ouest-France
Laurent Wauquiez, député de Haute-Loire et président LR de la région Auvergne-Rhône Alpes, a fait voter ce jeudi soir la décision de lui attribuer des indemnités de séjour, afin de couvrir ses déplacements sur Lyon. C’est légal, mais pas forcément bienvenu, au moment même où il impose un plan d’économies drastiques à la région.
imagesBien sûr, les sommes ne sont pas colossales – on parle ici de 60 € par nuitée et de 15,25 € par repas. Bien sûr, c’est légal. Mais, à l’heure où l’affaire Fillon pose a minima la question de la moralité, et au moment même où Laurent Wauquiez, président LR de la région Auvergne-Rhône Alpes, impose un plan d’économies drastiques (de 75 millions à 100 millions d’euros), sa volonté d’augmenter ses indemnités d’élu provoque pas mal de remous. Wauquiez a en effet décidé de faire voter, ce jeudi soir, par son conseil régional, une délibération qui lui permettra de toucher une indemnité de séjour. L’ancien ministre, qui est domicilié au Puy-en-Velay, dort trois à cinq nuits par semaine à Lyon, ville distante de 135 kilomètres, où se trouve le siège du conseil régional. À ce titre, il pourra donc percevoir 60 € par nuitée et 15,25 € par repas, sur présentation des factures.
« Leçons de morale »
« Laurent Wauquiez ou l’art de s’augmenter en douce ? » En Auvergne Rhône-Alpes, l’opposition gronde. Le groupe Socialiste, Démocrate, Écologiste et Apparentés s’indigne de cette décision, d’autant qu’elle s’ajoute aux 8 231 € brut d’indemnités cumulées de Wauquiez, soit le maximum légal de rémunération pour un élu.
Tout cela est certes légal et s’inscrit dans le cadre du Code général des collectivités territoriales et repose sur un décret de 2006 qui fixe « les conditions et les modalités de règlement des frais occasionnés par les déplacements temporaires des personnels civils de l’État ».
Il n’empêche : vu les restrictions budgétaires demandées aux élus (-10 % pour leurs indemnités) et à la région pour ses dépenses de fonctionnement, vu aussi les baisses des subventions accordées (-30 % pour le Planning familial), Laurent Wauquiez aurait peut-être pu s’abstenir de demander cette rallonge. « Cela fait un an qu’il donne des leçons de morale », grince d’ailleurs Jean-François Débat, le chef de l’opposition PS cité par Stresspress.
Un fois adoptée, la délibération permettra à Laurent Wauquiez d’être remboursé à hauteur de 1000-1500 euros, selon le nombre de jours passés à Lyon. « Cette indemnité, c’est pour qu’il ne dorme pas dans sa bagnole », justifient sans rire les proches de Wauquiez. Quoi qu’il en soit, le conseil régional a finalement voté la demande d’augmentation.
Lire aussi : Laurent Wauquiez : la honte en plus !  (18/12/2015)
Chez Wauquiez (Rhône-Alpes) et Bertrand (Hauts-de-France), la chasse aux écolos est ouverte  (04/06/2016)

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Politique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.