Etats-Unis : des « sorciers » se donnent rendez-vous à New York pour jeter un sort à Donald Trump

franceinfo – 24/02/2017 –
Ce rendez-vous est donné pour ce vendredi à minuit (heure locale), aux pieds de la Trump Tower.
Capture écran de l\'événement Facebook \"Mass spell to bind Donald Trump\", vendredi 24 février 2017.Capture écran de l’événement Facebook « Mass spell to bind Donald Trump », vendredi 24 février 2017. (MASS SPELL TO BIND DONALD TRUMP)
« Un sort pour contrer Donald Trump et tous ceux qui le soutiennent. » Des « sorciers » du monde entier se sont donnés rendez-vous, vendredi 24 février, à minuit (heure locale) aux pieds de la Trump Tower, à New York, pour que le président américain soit démis de ses fonctions.
« La nuit de la lune décroissante, à minuit, un rituel massif sera effectué devant la Trump Tower mais aussi dans le monde entier, et sera renouvelé à chaque lune décroissante jusqu’au départ de Donald Trump du bureau ovale », peut-on lire sur l’événement Facebook (en anglais).
Une liste d’objets à apporter
Les « sorciers » sont attendus pour un premier rituel qui nécessite plusieurs objets. Les organisateurs de cet événement fantaisiste ont publié une liste très précise (en anglais) des objets à apporter. Parmi eux, une « photo peu flatteuse » de Donald Trump, une carte de tarot représentant une tour, un petit morceau d’une bougie orange, un petit clou, une bougie blanche, un petit bol d’eau, pour représenter l’eau ou encore un petit bol de sel, pour représenter la Terre.
Les participants peuvent aussi apporter du soufre, du fil noir, des petites carottes (comme substitut au morceau de bougie orange), un morceau de pyrite et une pierre minérale. Le sort débutera par une incantation déjà écrite :
« Écoutez-moi, oh les esprits de l’Eau, de la Terre, du Feu et de l’Air (…) Je vous invite à vaincre Donald J.Trump afin qu’il échoue pour toujours, et qu’il ne fasse plus de mal à aucune âme humaine, ni arbre, ni animal, pierre, ruisseau ou mer.« 
Mass spell to bind Donald Trump sur Facebook
Déjà près de 5 000 personnes ont « aimé » l’événement Facebook, vendredi en début d’après-midi. Mais l’association chrétienne Christian nationalism, pro-Trump, a déjà appelé ses fidèles à contrecarrer l’événement, en priant pour rejeter « cette initiative, qui est un blasphème ».dessin-trump

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Insolite, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.