Au fil de l’Histoire : Ça s’est passé un 27 février

Le 27 février 1594

henri-iv-sacre_35

Henri IV est sacré à Chartres

chartrest%20spectaculaires-%20les%20allumeurs%20dimages%20-%20photo%20m_anglada_3

henri-iv-sacre-chartrescouronnement_henri_4

Le 27 février 1594, le roi de Navarre Henri de Bourbon est sacré à Chartres et devient roi de France sous le  nom dHenri IV après s’être converti au catholicisme.
duc-de-sullyfam1gabriel-destreesHenri a compris qu’aussi nombreuses que soient ses victoires, elles ne lui permettront jamais de se rallier la majorité du royaume. Il décide de se convertir à la religion dominante sur les conseils de son ami Maximilien de Béthune, futur duc de Sully, lui-même protestant… et de sa jeune maîtresse Gabrielle d’Estrées.
C’est ainsi que le 25 juillet 1593, il abjure la foi protestante et demande à devenir catholique.

henri-iv-abjuration-saint-denis

Adjuration d’Henri IV à Saint Denis ( anonyme musée de Pau )

henri-iv-en-costume-de-sacre

L’année suivante, enfin,  Henri ose se faire sacrer roi à Chartres et quelques semaines plus tard, il rentre triomphalement à Paris, sa capitale

henri-iv-rentree-triomphale-a-paris

C’est la fin des guerres religieuses entre catholiques et protestants qui ont tourmenté une génération de Français…

henri-iv-les-guises

Contrairement à la tradition, le nouveau souverain n’a pu se faire sacrer à Reims car la ville est entre les mains de ses ennemis, la famille de Guise et les Ligueurs.
Il n’empêche qu’avec ce sacre, les Français commencent à entrevoir la fin des guerres religieuses entre catholiques et protestants qui ont ensanglanté le pays pendant une génération.

henri-iv-musee-carnavalet

Source Hérodote

 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.