En Vrac – Hongrie / Corée du Sud / Trump / Egypte

en-vrac-01Le Monde 28/02/2017
La Hongrie se barricade. La Hongrie a lancé la construction d’une deuxième clôture barbelée à sa frontière sud avec la Serbie, a annoncé le gouvernement de Viktor Orban. Une première barrière a été érigée en 2015, au plus fort de la crise migratoire en Europe.
Corée du Sud. « Après mûre réflexion, il a décidé qu’il valait mieux, pour la stabilité du pays, ne pas prolonger l’enquête spéciale et passer le relais aux procureurs » Le président par intérim de la Corée du Sud, Hwang Kyo-ahn, ne poursuivra pas l’enquête spéciale sur l’affaire de corruption susceptible d’entraîner la destitution de la présidente Park Geun-hye (laquelle doit encore être entérinée par la Cour constitutionnelle). C’est ce qu’a annoncé lundi son porte-parole. Mme Park est accusée d’avoir fait pression sur de grandes entreprises pour qu’elles fassent des dons à deux fondations mises en place pour soutenir ses initiatives politiques.
Rapprochement nippo-indien. Soucieux de rassurer son allié nippon, Donald Trump a affirmé récemment que l’alliance entre Washington et Tokyo demeurait la « pierre angulaire de la paix et de la stabilité dans la région Pacifique ». Reste que, côté japonais, des doutes demeurent sur les orientations de la nouvelle administration américaine. D’où la recherche de liens renforcés avec d’autres partenaires, et notamment l’Inde. The Diplomat
Donald Trump. Lors de son discours ce soir devant le Congrès, le président américain devrait développer sa vision inspirée du slogan « America first », souvent en porte-à-faux avec la doctrine républicaine. Lire la suite
Engouement égyptien pour WhatsApp. Rachetée en 2014 par Facebook, l’application WhatsApp connaît un succès grandissant. Aujourd’hui, plus d’un milliard de personnes l’utilisent. Elle permet d’envoyer des messages écrits ou vocaux de façon instantanée et gratuite par Internet. En Egypte, cet outil est plébiscité pour sa simplicité, tant par les citoyens que par les institutions, qui y ont recours de plus en plus fréquemment. Al-Ahram Hebdo

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans En Vrac, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.