Santé / Indre-et-Loire – Tours : Convaincu des pouvoirs des émotions « Se soigner, c’est s’écouter »

La Nouvelle République 05/03/2017
Installé à Tours depuis plus de quarante ans, Daniel Ballesteros ne renie pas la médecine classique, mais il la complète. Pour une approche plus globale de ses patients.

BALLESTEROS C

Il est loin d’être le plus médiatisé, mais ce docteur écrit et remplit des salles. Rencontre avec Daniel Ballesteros, pour qui l’émotion déclenche tout.
Une séance de méditation d’un quart d’heure, dirigée par un docteur en médecine accompagné de deux musiciens. Cette expérience a été vécue par près de sept cents personnes, rassemblées au centre des congrès Vinci, mercredi, où elles écoutaient une conférence de Daniel Ballesteros intitulée « Le Pouvoir des émotions, du stress à l’harmonie ».
En proposant cet exercice au public, le Tourangeau n’a pas cédé aux sirènes de la mode. « Je fais de la méditation avec mes patients depuis trente ans », dit-il. Daniel Ballesteros a complété l’enseignement qu’il a reçu à la faculté de médecine de Tours par d’autres méthodes. Au fur et à mesure. Mésothérapie, médecine chinoise – dont l’acupuncture –, homéopathie, phytothérapie, etc. Autant de pratiques qui l’aident à envisager les patients dans leur globalité, alors que d’après lui, la médecine classique tend à tout compartimenter. Ce qu’il déplore.
Sa philosophie ? Elle est basée sur l’émotion. « Toutes les maladies, même le rhume, ont pour origine un choc émotionnel, mini ou maxi. » Charge au thérapeute de tenter de rééquilibrer ce qui a été déstabilisé dans l’organisme, en agrégeant toutes ces méthodes. Sans renier la médecine classique, assure-t-il, mais en la complétant. C’est ce qu’il appelle vitalothérapie.
Son approche lui a valu quelques déboires. Il a été suspendu pendant un mois par le Conseil de l’ordre, il y a une quinzaine d’années, pour avoir affirmé que tout découlait des émotions. L’an passé, il a quitté l’Ordre des médecins et il exerce désormais en tant que thérapeute. Il n’est plus conventionné.
« Je suis encore critiqué par mes confrères, admet le docteur Ballesteros, car je ne suis pas dans les normes. Et je résiste au lobbying des laboratoires ».

24 janvier 2014 Tours : Docteur Daniel BALLESTEROS, auteur du livre :

Il y a trois ans, Daniel Ballesteros a exposé sa philosophie dans un livre intitulé « Se soigner, c’est s’écouter ». Vendu à plus de 15.000 exemplaires, ce premier livre connaît une sorte de deuxième souffle dans le sillage de ses conférences et séminaires.
Fort de ce succès, il prépare un deuxième ouvrage, déjà bien avancé.
«  Je ne suis pas dans les normes  »
Est-ce que Daniel Ballesteros se sent porté par la vague de ces médecins médiatiques, très présents sur les plateaux de télévision et sur les étagères des librairies ? Peut-être, « mais à une restriction près », tempère aussitôt le docteur Ballesteros : c’est la médecine « classique » qui est médiatisée. Il regrette qu’il n’y ait pas plus de débat contradictoire. Il aimerait débattre.
En attendant, il continue d’animer des conférences et des formations, pour faire part de son expérience. Daniel Ballesteros aura 70 ans début mai, et il passe toujours les « trois quarts de son temps » dans son cabinet du centre-ville de Tours, à consulter.
« Se soigner, c’est s’écouter », par Daniel Ballesteros, chez Robert Laffont (2014).
Magalie Basset  Indre-et-Loire

nrarticlelaffont

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Développement personnel, Santé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.