Nantes.  » M. Fillon, voilà ce qu’une autiste a à te dire »

Ouest-France 07/03/2017 Magali Grandet
Diagnostiquée autiste Asperger, la Nantaise Julie Dachez ne cesse d’expliquer ce qu’est ce syndrome. Alors, quand François Fillon, dimanche au journal de France 2, a affirmé qu’il n’était pas « autiste », son sang n’a fait qu’un tour. Elle a posté une vidéo ironique, claire et argumentée. Nécessaire. *

La Nantaise Julie Dachez a publié en septembre dernier une bande dessinée : La différence invisible| Marc ROGER
« Je ne suis pas autiste » : François Fillon, le candidat de la droite à la présidentielle, l’a répété plusieurs fois, au 20-Heures de France 2 ce dimanche soir.
Il s’est attiré la foudre des internautes, directement touchés ou non par ce trouble du développement.
Et la colère, froide, de Julie Dachez. Autiste Asperger, la Nantaise ne cesse d’expliquer comment on vit avec ce syndrome, un des troubles du spectre autistique. Sans déficience intellectuelle ni retard de langage, elle vit au quotidien avec cette différence.
« Écoute Fifi, je vais te tutoyer car j’estime que toi et moi, depuis dimanche, on est proches bien malgré nous […] Tu as parlé de moi sans le savoir au JT. En utilisant le terme autiste comme une insulte, c’est de moi dont tu as parlé, c’est moi que tu as insultée. […] C’est grave parce que cela dit quelque chose de l’ignorance crasse de la France sur le sujet. »
Loin de parler de son cas personnel, elle évoque les dangers des propos et blagues malveillants, racistes, sexistes, etc.
Pour elle, « ce n’est pas anodin parce que les mots construisent une réalité, renforcent les stéréotypes à l’égard des minorités ».
* La vidéo à voir ici : Cher M. Fillon, ce qu’une autiste a à te dire depuis ton intervention
La différence invisible, Julie Dachez et Mademoiselle Caroline, éditions Delcourt, 22,95 €.
Son blog : emoiemoietmoi.over-blog.com

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Handicap, Politique, Social, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.