Nucléaire : d’où viennent les traces d’iode radioactif relevées dans l’air en janvier ?

 Libération – 27/02/2017 – Frantz Durupt –
 La tour Eiffel, à Paris, le 2 janvier 2017. Photo Olivier Morin. AFP
Le 9 février, nous apprenions qu’une explosion s’était produite dans la centrale nucléaire de Flamanville, dans la Manche. Alternative Santé – mars 2017
Comme ce badaboum s’est produit « hors zone nucléaire », les médias n’ont pas jugé utile d’en faire plus. Pourtant, on découvre à présent une annonce faite par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) français que « de l’iode 131 […] a été détecté, courant janvier, à l’état de traces dans l’air au niveau du sol en Europe ». « Sans aucune conséquence sanitaire », précise-ton. Ça nous rassure ?

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Energie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.