Indre –  » Ils font leur beurre sur la misère des gens « 

La Nouvelle République 12/03/2017

Concert de casseroles devant le palais de justice de Châteauroux, hier midi, pour dénoncer la corruption.
Hier, vers 11 h 30, le bruit des casseroles raisonnait devant le palais de justice de Châteauroux. Moins de cent personnes ont répondu à l’appel au rassemblement « contre la corruption », initialement lancé par Nuit debout.
« Le lieu est symbolique. Marine Le Pen devrait être au tribunal, et non pas en meeting, lance Claire, de Nuit debout. Nous tenons à rappeler que le Front national n’est absolument pas un parti anti-système, comme il voudrait bien le faire croire. Il fait son beurre sur la misère des gens. »
Occuper l’espace médiatique
Certains s’en étaient étonné : pourquoi un tel lieu de rendez-vous, aussi loin du Mach 36, lieu du meeting de Marine Le Pen, et avec plusieurs heures d’avance ? « Nous ne voulions pas partir dans une provocation qui aurait pu être récupérée par des gens avec qui nous ne sommes absolument pas d’accord, explique Lionel Thura, de La France insoumise. Nous ne tolérons pas la violence ; nous ne cherchons surtout pas l’affrontement. »
L’objectif était, aussi, d’occuper l’espace médiatique. « En 2012, lors du précédent meeting, nous avions manifesté au niveau du rond-point du Mach 36. Peu de médias, en dehors de la presse locale, nous avaient suivis, se souvient Lionel Thura. Cette fois, ils sont bien plus nombreux. Nous voulions être ici pour défendre nos idées, et ne pas laisser toute la place à Marine Le Pen. Pour montrer que si elle est à Châteauroux aujourd’hui, nous sommes aussi bien présents, pour dénoncer la corruption. »
Le nom d’un autre candidat s’affichait sur les pancartes des manifestants : François Fillon. « Comme Marine Le Pen, il ne peut pas dire être pour la tolérance zéro et vouloir être président, alors qu’il va probablement être mis en examen, s’indigne Céline, jeune Castelroussine. C’est totalement hypocrite. »
Naëlle Le Moal

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Démocratie, Justice, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.