Le Roux de la fortune

Le Canard Enchaîné – 22/03/2017 –
La famille Fillon va pouvoir réclamer des droits d’auteur à Bruno Le Roux. L’ex-ministre de l’Intérieur a copié sa défense sur celle de François, de Pénelope et de leurs enfants. Il affirme ainsi que ses deux filles, Gaëlle et Marie, on t réussi le prodige de turbiner à plein temps comme assistantes parlementaires pour leur paternel tout en poursuivant leurs études ou en effectuant des stages en entreprise, eux aussi à temps plein.
Voilà un mois, Marie Fillon (fille de son père) avait servi la même salade aux enquêteurs, affirmant qu’elle avait travaillé pour son papa au Sénat tout en bossant d’arrache-pied comme élève avocate…
Le député Le Roux s’est montré aussi généreux que son collègue Fillon. L’émission « Quotidien » (TMC, 21/3), qui a révélé toute l’affaire, affirme que les salaires versés aux marmots entre 2009 et b2016 avaient varié entre 1 500 et 3 500 euros. Pas mal pour des « petits boulots d’été » (dixit Bruno Le Roux) octroyés à des adolescentes âgées de 15 à 22 ans au moment des faits.
En fait, Gaëlle et Marie étaient mobilisées par papa pendant quasiment toutes leurs vacances. A la Toussaint, à Noël, en février et à Pâques, et parfois en pleine période scolaire. Chez les Le Roux comme chez les Fillon, le travail est obligatoire pendant les congés !
Mais espérons pour Gaëlle et Marie qu’elles n’ont pas eu à rembourser leur argent de poche à leur père…

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Politique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.