Etats-Unis – Trump s’attaque à la politique climatique d’Obama

Le Monde 29/03/2017

Donald Trump a signé le 28 mars le décret, intitulé « Indépendance de l’énergie », qui  vise à renverser les règles édictées par Barack Obama dans le Clean Power Plan, contraignant les Etats à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les centrales électriques. CARLOS BARRIA / REUTERS
Le président américain a signé mardi le « décret sur l’indépendance énergétique » qui ordonne un réexamen de la mesure phare de son prédécesseur démocrate : le Clean Power Plan, qui impose aux centrales thermiques des réductions de leurs émissions de CO2. « Mon administration met fin à la guerre contre le charbon », a lancé le président républicain qui a, à plusieurs reprises par le passé, mis en doute la réalité du réchauffement climatique de la planète et le rôle des activités humaines dans ce dernier. Ce décret, coup de pouce assumé aux énergies fossiles, suscite de vives interrogations sur l’attitude des Etats-Unis vis-à-vis de l’accord de Paris sur le climat signé fin 2015 par plus de 190 pays, que le magnat de l’immobilier n’a à aucun moment évoqué.
L’annonce a provoqué une cascade de réactions aux Etats-Unis et à travers le monde. Le gouverneur démocrate californien, Jerry Brown, s’est insurgé contre « un cadeau inconscient du président Trump aux pollueurs ». Annonçant « une nouvelle ère » dans le secteur énergétique aux Etats-Unis, Donald Trump a insisté sur l’impérieuse nécessité de supprimer nombre de réglementations environnementales « inutiles et destructrices d’emplois ». La National Mining Association l’a applaudi, affirmant que l’abrogation du Clean Power Plan (projet pour une énergie propre) allait permettre de sauver 27 700 emplois de mineurs. Ce plan, qui avait pour but d’accélérer la transition énergétique, impose aux centrales thermiques des réductions de leurs émissions de CO2 de 32 % d’ici 2030 par rapport à 2005. S’il entrait en vigueur, il se traduirait par la fermeture de nombreuses centrales à charbon, les plus anciennes et les plus polluantes.
En déclin marqué, le charbon reste cependant une composante importante du paysage énergétique américain. Malgré le recul de la production de houille aux Etats-Unis, ces derniers sont aujourd’hui le deuxième plus gros émetteur de gaz à effets de serre derrière la Chine. Le décret signé mardi supprime par ailleurs une demi-douzaine de décisions de M. Obama liées au climat, telles que celle portant sur l’interdiction de nouvelles exploitations de charbon sur des terres fédérales.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Ecologie, Energie, International, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.