Insolite – Deux-Sèvres : La chapelle de Prailles est maintenant orthodoxe

La Nouvelle République 28/03/2017

La chapelle de Prailles à Saint-Martin-de-Sanzay a été sanctifiée hier par Mgr Ruiz et le Patriarche Nicolas. Elle devient ainsi une église orthodoxe.
Quelques fidèles et des élus municipaux étaient présents pour célébrer la sanctification de la chapelle de Prailles, autour de l’évêque orthodoxe Mgr Ruiz et du Patriarche Nicolas.

C’est une scène peu commune qui s’est déroulée à la petite chapelle de Prailles, située au centre de ce hameau situé sur la commune de Saint-Martin-de-Sanzay. L’édifice a été sanctifié hier en présence de quelques fidèles orthodoxes et surtout du Patriarche de France, Nicolas 1er, venu spécialement pour célébrer l’implantation de l’orthodoxie dans le Thouarsais. Monseigneur Ruiz, évêque orthodoxe de Thouars, Saintes, Tours et Angers, était lui aussi présent au côté du Patriarche.
«  Un lieu de vie  »
L’intérieur étroit de la chapelle a été investi par les ornements religieux, pour en faire un lieu voulu « accueillant » par Mgr Ruiz et le Patriarche Nicolas. « C’est un endroit ouvert à tout le monde », n’a cessé de préciser le Patriarche avant d’entamer la cérémonie. Il s’est félicité de l’ouverture d’un tel « lieu de rassemblement et de vie », et a prôné « l’écoute des autres », expliquant qu’au vu de la proximité des religions catholique et orthodoxe, des fidèles catholiques pouvaient tout à fait faire appel à un prêtre orthodoxe, et vice-versa.
Le maire de Saint-Martin-de-Sanzay, Gérard Boulord, était également présent, ravi que l’édifice puisse être utile : « La chapelle était inutilisée depuis au moins 40 ans ». Et un conseiller municipal, Serge Magé, de rajouter : « Je suis né ici, et en 53 ans, je ne l’ai jamais vu en activité ! ».
«  Inutilisée depuis au moins 40 ans  »

Le bâtiment communal a donc été mis à disposition de Mgr Ruiz fin 2016 alors qu’il recherchait un lieu de rassemblement pour implanter sa communauté. La chapelle, construite en 1870, présentait plusieurs avantages : elle est située à la fois sur la route de Compostelle et sur les sentiers du patrimoine. Chacun y trouve donc son compte. L’ancien cheminot, revenu dans le lieu où il est né pour « développer [sa] communauté », se réjouit : « C’est une chance que le conseil municipal ait voté la mise à disposition de la chapelle. Cela va aussi faire revivre la commune, car des gens viennent de loin ».

250.000 fidèles en France
 « Nos fidèles bougent beaucoup ! », renchérit le Patriarche Nicolas. Il assure avoir été en contact avec des personnes déplorant l’absence de lieu de culte dans la région et le fait que les prêtres sont bien souvent débordés car trop peu nombreux. L’Église orthodoxe, qui compte environ 250.000 fidèles en France, doit en effet soit construire, soit réinvestir des églises inutilisées pour implanter des lieux de culte. La petite chapelle de Prailles a donc été bénie de toutes parts, de l’autel à l’extérieur en passant par les objets de culte. Après la cérémonie, le petit groupe a partagé un verre à l’extérieur de la chapelle, au soleil, sur une table de pique-nique. Bénie au préalable, bien évidemment.
Laura Dulieu

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Insolite, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.