Je médite et j’aime ça !

Science et conscience magazine – avril 2017 –
C’est une question presque banale aujourd’hui. Elle n’est plus réservée aux « babas cool » des années 68 : les scientifiques spécialistes de la neurologie nous inondent de preuves des bienfaits de la méditation sur la santé, les coaches dans les entreprises invitent les managers à s’accorder chaque jour des pauses de méditation afin d’être plus performants, les mères de famille épuisées s’offrent leur petite séance chaque semaine chez la voisine ou même dans une salle de sports pour se faire du bien. Bien-être physique ou psychologique, soif de performance ou d’efficacité, ce sont de multiples et bonnes raisons pour intégrer dans sa vie cette nouvelle habitude. Élargir ce choix vers d’autres buts pour pratiquer ce retour à soi : des buts qui ne nourrissent pas seulement la personnalité superficielle, mais aussi notre être le plus profond.
En plus des bienfaits attendus que chacun connaît maintenant et est certain de trouver, méditer, c’est la voie royale vers la réalisation de soi. La première étape est de bien se connaître en observant son corps, ses émotions, ses pensées. Au-delà d’une sérénité émotionnelle profonde et stable, vous prenez contact avec une autre partie en vous qui grandit petit à petit et ouvre votre cœur à la vie réelle, loin des illusions et du banal quotidien. La méditation nous relie tous, car elle est universelle, elle se pratique partout dans le monde et depuis des millénaires, et elle nous rend libres de tout ce qui nous pollue habituellement, surtout intérieurement. On peut méditer toujours et partout, et la méditation peut prendre de multiples formes qui s’adaptent à chacun : méditation immobile, en mouvement, guidée, silencieuse, en musique, etc., mais toujours bienfaisante. Vous découvrirez également une méditation extraordinaire : la Méditation Originelle©, qui séduira sans aucun doute même le plus résistant ou sceptique d’entre vous. La méditation est bien plus qu’un soin de santé, bien plus qu’une technique de rajeunissement ou qu’un outil de performance.

Lisez les témoignages de ceux dont la vie a été changée profondément, que ce soit des profanes ou même des détenus au fond de leur prison et dont les murs intérieurs ont sauté grâce à la méditation pratiquée régulièrement. Méditer nous permet de sortir du temps : le passé et le futur se rejoignent dans le présent en un instant d’éternité. Là où tout va bien, quoi qu’il arrive. Là, maintenant. Dans ce monde qui va si vite, il existe un endroit de paix garantie, le seul endroit où vous rencontrerez votre identité véritable. Et cette rencontre pourrait bien être le but d’une vie.
La méditation : une valeur sûre
L’essentiel de la méditation ne peut pas se dire ou s’écrire avec des mots, elle ne s’apprend pas dans un livre ; seul celui qui pratique peut le découvrir. L’avantage de la méditation est qu’elle peut être pratiquée par chacun en dehors de toute croyance ; elle est universelle et s’adresse aussi bien au croyant qu’à l’athée, car elle n’oblige à aucune adoration, aucune soumission.
La méditation : une pratique universelle
On pourrait penser que la méditation est l’héritage d’un certain courant spirituel, d’une certaine tradition ou d’une religion. Or, c’est une pratique que l’on trouve depuis des temps immémoriaux dans l’ensemble des civilisations et dans l’ensemble des spiritualités, de par le monde, sous une forme ou une autre. Ces dernières années, sous l’impulsion de PDG et de consultants coachs, un certain nombre d’entreprises ont mis en place des programmes de méditation en entreprise : Siemens, Apple, Intel… L’expérience la plus emblématique est celle de Google (2000 participants et 7 ans d’expérimentation).
Science des niveaux et des états de conscience
À côté du niveau de conscience ordinaire, comme la veille, le sommeil avec rêves et le sommeil sans rêves, il existe des niveaux de conscience non ordinaires auxquels ont accès ceux qui pratiquent la méditation ou la relaxation. Deux de ces niveaux de conscience non ordinaires nous intéressent tout particulièrement : le niveau liminal et le niveau méditatif…

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Développement personnel, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.