La lettre de campagne de Laurent Joffrin du 06 avril

Le 06/042017 Laurent Joffrin  EXTRAITS
François Fillon a affirmé jeudi sur France Inter qu’il avait «toutes les indications» qui lui permettront de poursuivre en justice «tous ceux qui sont à l’origine» de la révélation de l’affaire sur les emplois présumés fictifs de son épouse, mettant une nouvelle fois en cause François Hollande. «J’ai les dates, les jours, les personnes qui ont communiqué les documents, etc. Ça viendra, le moment venu je poursuivrai tous ceux qui sont à l’origine de cette affaire», a insisté l’ancien Premier ministre. S’il a des preuves, il devrait les divulguer. Et s’il n’en a pas, il porte atteinte à la présomption d’innocence, dont il se prévaut par ailleurs.
Spécialiste de philosophie morale, Luc Ferry, filloniste métaphysique, distingue soigneusement ses activités intellectuelles de ses engagements politiques. Dans un pamphlet anti-Macron publié par le Figaro, il écrit ceci : «L’élection présidentielle n’étant pas celle de Miss Vertu, ce constat est infiniment plus important que les leçons des moralistes au petit pied qui prennent la campagne en otage.» Comprenez : il vaut mieux un mis en examen de droite qu’un centriste honnête. Ferry est un moraliste au grand pied. Ou Mister Cynisme

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans chronique, Débats Idées Points de vue, Politique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.