Nantes – Le poème d’un lecteur à la gloire … des poubelles

 Nantes Ma Ville 17/04/207
Il est des lecteurs que le blocage du ramassage des ordures ménagères – depuis maintenant un mois sur Nantes métropole – énerve prodigieusement. Et il en est d’autres que la situation… inspire.
A l’instar d’Yvon Garnier, lecteur fidèle de Presse Océan mais aussi philosophe ironique, qui s’est fendu d’un poème pour illustrer les odorantes scènes dont il est le témoin, en ce moment en ville.
DE NOUVELLES COULEURS DANS LA CITÉE DES DUCS : NOIR, BLEU, JAUNE.

LES NOUVELLES COULEURS DE NANTES

 

APRÈS  LE  JAUNE ET  VERT DE   L’  ÉQUIPE  DES CANARIS
VOILÀ  DE NOUVELLES  COULEURS  DANS LA CITÉE DES DUCS :
EN SACS…. NOIRE, BLEUE, JAUNE, DU  CENTRE  JUSQU’EN  PÉRIPHÉRIE,
ORIGINAL  ALIGNEMENT  DE  DÉBORDANTES  POUBELLES  EN «  VIADUC ».
LES EFFLUVES NAUSÉABONDES VIENNENT AGRESSER LES NARINES.
DE PLEINES POUBELLES, EN ATTENTE  DANS CHAQUE RUE,
DONNENT AU CENTRE-VILLE UNE ALLURE BIEN CHAGRINE.
LA QUESTION : QUI VA NOUS DÉLIVRER DE CES VERRUES ?
AVEC  LE TEMPS  CHAUD ET  LES JOURS QUI PASSENT
CETTE  GRÈVE NE FAVORISE QUE  LES NOMBREUX RONGEURS,
RISQUE  SUPPLÉMENTAIRE, QUI POUR CHACUN EST UNE MENACE.
DEVANT CET ÉTAT… DIFFICILE DE RESTER SPECTATEUR.
 
EN PRÉVISION DE CONFLITS, LE MIEUX EST DE LES ANTICIPER.
EN PLUS DES DÉSAGRÉMENTS, LA GRÈVE COÛTE CHER.
AUX REDEVANCES  SUPPLÉMENTAIRES, NOUS NE POURRONT ÉCHAPPER
ET GRÈVE MAL NÉGOCIÉE FERA MONTER LES ENCHÈRES.
 
EN CONCLUSION À NOS  DECIDEURS, UNE  MAXIME À RETENIR,
VALABLE POUR TOUS CONFLITS : « GOUVERNER C’EST PRÉVOIR ».
EN CE CAS PRÉSENT, SEUL LE BON  SENS  DOIT INTERVENIR
EN PRENANT DE BONNES DÉCISIONS… POUR NE PAS DÉCEVOIR.
« EN FRANCE, LES NÉGOCIATIONS ONT TOUJOURS LIEU APRÈS LE DÉCLENCHEMENT D’UNE GRÈVE… ET NON AVANT ?  POURQUOI ? » (CITATION  FRANÇOISE GIROUD)
Vous aussi, vous souhaitez réagir ou témoigner ?  Écrivez directement sous cet article, ou par mail à redaction.web@presse-ocean.com
Presse-Océan 
Composition illustrations : Kozett

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Humour, Insolite, poésie, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.