Présidentielle 2017 : Marine Le Pen charge Emmanuel Macron et se définit comme « européenne »

Demandez  le Nouveau programme … Demandez le nouveau programme …
Le Monde 26/04/207 Extraits
En vue du second tour, la candidate du FN, invitée de TF1 mardi soir, a également redoublé les appels du pied en direction des électeurs de Jean-Luc Mélenchon.
Changement de programme ?
« Je ne suis pas une adversaire de l’Europe »
Interrogée au début de l’émission sur sa position vis-à-vis de l’Europe, un élément clé de son programme, la Mme Le Pen a de façon inhabituelle assuré qu’elle se sentait « européenne ». D’habitude si prompte à critiquer l’Union européenne (UE), elle a cette fois affirmé qu’elle n’était pas une « adversaire de l’Europe ».
« Je ne suis pas une adversaire de l’Europe, je me sens européenne. Je voudrais qu’il y ait des accords entre les nations librement consentis, c’est cette Europe-là que je veux voir émerger et je souhaite que la France soit à l’origine de ce beau projet, de cette belle initiative. »

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Europe, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.