Curieux, entêtés, hérétiques : Les lanceurs d’alerte

Alternative santé N°45 – mai 2017 – Arnaud Lerch –
Curieux, entêtés et hérétiques sont les moteurs du changement
Saluons cette semaine l’initiative récente de l’ONU qui a dressé un réquisitoire sévère contre l’usage des pesticides et ses conséquences sur la santé humaine, la faune et la flore :
« L’industrie des pesticides est dominée par quelques sociétés transnationales qui exercent un pouvoir extraordinaire sur la recherche agrochimique, les initiatives législatives et les orientations en matière de réglementation au niveau mondial », dénonce la rapporteuse sur le droit à l’alimentation Hilal Elver.
« Elles ont aussi des responsabilités en termes de droits de l’homme», dénonce ce même rapport, qui n’hésite pas à évoquer de « graves risques » et à citer les pathologies liées à l’exposition aux pesticides (Parkinson, Alzheimer, troubles hormonaux, etc.).
Si le constat est affligeant, il y a pourtant des raisons d’espérer ! Ce rapport de l’ONU est un des signes parmi tant d’autres que, bon an mal an, et malgré les blocages orchestrés par les forces de l’argent et des lobbys puissants, la bataille culturelle sur ce front est en train d’être remportée. Les opinions publiques, désormais acquises à cette cause, réclament des mesures concrètes pour changer de modèle agricole et alimentaire. Que nos responsables politiques traînent des pieds n’est pas une surprise. Mais qu’ils doivent maintenant, au moins, faire semblant de se mobiliser sur le sujet est déjà une victoire d’étape.
À l’origine de ces prises de conscience collectives, on trouve toujours des individus singuliers : des curieux, des entêtés ou des hérétiques qui remettent en question les idées reçues d’une époque et affirment envers et contre tout que quelque chose ne tourne pas rond ou doit impérativement changer. Ces lanceurs d’alerte, Alternative Santé leur donne la parole depuis de nombreuses années et se fait fièrement leur porte-voix.
Puisque nous en sommes à célébrer les lanceurs d’alerte, y compris (et surtout) lorsqu’ils nous tendent un miroir peu complaisant, je vous invite également à regarder ce samedi 20 mai à 20h05 l’émission VoxPOP sur Arte.
Elle est consacrée aux hôpitaux psychiatriques et à la prise en charge du trouble mental en Europe. Pourquoi attacher les malades mentaux ? L’enquête montre qu’en France, les libertés individuelles des patients sont encore parfois bafouées, avec des pratiques injustifiées de contention et de rétention des personnes.
Si de nouvelles lois essaient de limiter ces abus, les mentalités ont décidément du mal à changer. Nos collègues d’Arte nous ont fait parvenir un extrait de l’émission qu’on vous propose de découvrir ici. Aider des populations fragilisées ou vulnérables est une grande responsabilité, ce qui implique en retour de grands devoirs. Du côté des professionnels existe trop souvent la tentation d’instaurer par facilité, sous couvert de raisons « pratiques » ou « organisationnelles », des usages assez éloignées de ce que devrait rester la vocation première de la médecine : prendre soin.

Sur un tout autre sujet, nous vous proposons cette semaine une approche inédite de la perte de poids. Il ne s’agit pas d’entreprendre un énième régime, mais de comprendre, parallèlement à vos choix alimentaires, comment vos tissus adipeux fonctionnent réellement. Plus précisément, l’article vous parle de techniques simples et plantes inattendues pour booster vos graisses brunes, celles qui aident à la perte de poids. Trouver votre « bon poids », ce n’est pas répondre aux injonctions estivales d’une taille fine, c’est surtout préserver votre capital santé.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Santé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.