Le rire, un réel retour vers la sérénité

Ouest-France – 16/05/2017 – Philippe Serieys –
Oublier le quotidien, laisser son corps être envahi par des vagues de pur plaisir. Tel est le programme que nous promet le yoga du rire. La rigologie, nouvelle technique de développement du bonheur, va encore plus loin. 
Qu’est ce que le rire ? Pourquoi cette respiration saccadée, ces spasmes, nous apportent-ils tant de bonheur ? Le ventre se contracte et du plexus solaire part des ondes qui ont la capacité de détendre nos muscles et de vider notre cerveau.
Drogue naturelle, médicament sans effet secondaire, le rire qui libère nos endorphines nous rend plus serein et a un réel effet thérapeutique sur notre corps, éliminant les maux de tête, régulant notre tension et redonnant du souffle aux asthmatiques.
Passer le cap du lâcher prise
Le premier club du rire te le yoga du rire sont nés en 1995 à Bombay, sous l’impulsion du Dr Madan Kataria. Son idée était simple « quand le corps rit, notre humeur s’améliore » ! Cette toute première version du yoga du rire consistait simplement à « se poiler » en se racontant des histoires drôles.
Corinne Cosseron, qui a débuté aussi par le yoga du rire, a rapidement constaté que certaines personnes n’arrivaient pas à rire. Gênées, elles ne pouvaient passer le cap du lâcher prise. a contrario, de nombreux participants décrivaient leur expérience comme allant beaucoup plus loin que la simple bien être du rire, libérant d’autres émotions, ils étaient désormais à nouveau capables d’exprimer leur colère, de pleurer, d’avoir peur… 
Le rire avait ainsi permis de régler bien d’autres problèmes enfouis depuis de nombreuses années. Corinne Cosseron compris que le rire avait en fait ce pouvoir incroyable d’aider les gens à se libérer, ouvrant les portes qui donnent accès aux émotions. « Quand nous sommes en souffrance, il n’y a aucun raison pour que le traitement soit aussi barbant que la maladie, alors si le rire peut remplacer dix ans de psychanalyse ! » ne manque-t-elle pas de préciser. C’est ainsi qu’elle est allée puiser dans d’autres disciplines pour faire évoluer le yoga du rire vers l’école du rire et la rigologie.

La rigologie est désormais une réelle thérapie La libération émotionnelle est au cœur de cette pratique intime qui va beaucoup plus loin que la simple remise en marche du corps. n 15 ans, la rigologie est sortie des clubs pour entrer dans les services de soins palliatifs des hôpitaux ou encore au cœur des prisons. Plus aptes à affronter leurs émotions, les femmes sont majoritaires à l’école du rire, qu’elles fréquentent en général deux ans. Le temps nécessaire pour se réparer. Rir ensemble, d’une manière saine et bienveillante, mais aussi apprendre à rire de soi est aussi l’art de s’aimer un peu plus. Rattrapée par le développement des neurosciences et la psychologie positive, la rigologie est désormais une réelle thérapie qui ne porte plus seulement à sourire.
L’école du rire : ecolederire.org
Pour trouver un club près de chez vous : clubs-de-yoga-du-rire.com/annuaire-des-clubs-du-yoga-du-rire.html

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Développement personnel, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.