Législatives : un demi-suspense [commentaire]

Ouest-France 06/06/2017 par Michel Urvoy
L’actualité politique sait se montrer si fantasque qu’il faut se garder de tout pronostic définitif. Pourtant, à cinq jours du scrutin, la probabilité que La République En Marche l’emporte ne faiblit pas. Le seul suspense étant de savoir si le parti présidentiel aura une majorité absolue ou relative.

A cinq jours du premier tour des législatives, la probabilité que La République En Marche l’emporte ne faiblit pas. | AFP
La première explication tient à la dynamique du 7 mai. Depuis le début de la Ve République, les présidentielles gagnées sont suivies d’une victoire aux législatives.
Après avoir éliminé Marine Le Pen plus sèchement que prévu, les électeurs ne vont pas se déjuger aussi vite. Les législatives sont un vote politique, à tel point qu’ils vont faire entrer à l’Assemblée des députés qu’ils ne connaissent pas. Le mode de scrutin ayant pour effet d’amplifier la victoire, on voit mal les socialistes, les Républicains ou les Insoumis créer la surprise.
La seconde explication tient au parcours d’Emmanuel Macron depuis son élection. Lui, que l’on disait trop inexpérimenté pour affronter les grands problèmes du monde, a su tirer profit d’un calendrier idéal.
Depuis l’image du véhicule de commandement, le 14 mai, sur les Champs-Élysées, il a multiplié les signes d’affirmation. Passons sur la visite aux troupes qui combattent Daech au Sahel.
Il y a eu la séquence avec Vladimir Poutine. Il l’a reçu, non pas à l’Élysée, ce qui aurait été le signe officiel d’une reprise des relations, mais dans le cadre solennel de Versailles pour une exposition consacrée à la grande Russie. Pour l’électorat qui soutenait François Fillon en particulier pour cette raison, le message était parfait.
Hésitations
Il y a eu la ferme poignée de mains avec Donald Trump et, surtout, l’exploitation de son retrait de l’accord climat pour se poser, en anglais et sur les télés du monde, en avocat de la planète. Pour l’électorat vert et rose qui doutait de ses convictions écologiques, le geste, même si ce n’est encore qu’un geste, soulève un espoir.
Qu’est-ce qui pourrait contrarier cet élan et ce sans-faute ?
Le chiffon rouge de la CSG qu’agite la droite ? Mais cette hausse, qui toucherait surtout les retraités les plus aisés, n’est que le pendant d’un allégement des cotisations qui devrait, dans le même temps, relever les salaires.
Effrayer les classes moyennes en leur annonçant qu’elles supporteront la taxe d’habitation que ne paieront plus les 80 % de foyers le plus modestes ? Faux dès lors qu’elle serait compensée, auprès des communes, par une dotation d’État du même montant, financée par une baisse de la dépense publique.
L’exploitation d’une possible entorse au droit commercial à l’encontre de Richard Ferrand ? En avançant la présentation de la loi de moralisation de la vie publique, François Bayrou joue le pompier qui circonscrit « l’affaire » et confirme la volonté de ce pouvoir de nettoyer les mœurs politiques.
La réforme du droit du travail, grand moment de régression sociale ? Personne ne peut prédire le degré de rejet ou d’approbation d’un projet qui intègre aussi des mesures souhaitées, comme le droit au chômage pour tous ou la défiscalisation des heures supplémentaires.
Au pire, d’ici à dimanche, ces questions peuvent susciter des doutes, des hésitations qui feraient que certains électeurs s’abstiennent et que beaucoup ne prennent leur décision qu’au seuil de l’isoloir.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.