Deux-Sèvres – Un appel à la solidarité pour Jules, 4 ans

La Nouvelle République 16/06/2017
Un petit bonhomme prénommé Jules, âgé de 4 ans et habitant à Saint-Varent est atteint d’une mononucléose, une maladie infectieuse depuis maintenant deux mois. Cette maladie l’empêche d’effectuer tous ce que les petits garçons de son âge peuvent faire. Il a d’abord été hospitalisé à Angers puis désormais depuis plus d’un mois et demi, à Paris à l’hôpital Necker. Bien évidemment sa maman, Natacha, l’accompagne. Elle s’est mise en disponibilité de son travail. Cela implique forcément une perte de revenus. Pendant ce temps, son père Gérald s’occupe de son grand frère de neuf ans Enzo, tout en continuant à travailler.

Le premier adjoint et capitaine des pompiers Christophe Mathé précise qu’une urne pour déposer les dons est en place à la mairie et une autre au marché d’Annie.
Pour guérir Jules, une greffe de la moelle osseuse est envisagée d’ici l’été. Son grand frère est un donneur compatible. A Paris, la maman de Jules est hébergée à l’extérieur de l’hôpital ce qui occasionne de nombreux frais. Cet hébergement n’est pas pris en charge par les assurances. Désormais les parents doivent financer deux loyers.
A l’initiative de la famille, un appel à la solidarité est lancé. La mairie, par le biais du CCAS, a annoncé au conseil municipal de mardi, une participation aux frais de transport pour que toute la famille se retrouve. Pour le logement, le capitaine Christophe Mathé a fait appel à l’œuvre des pupilles des pompiers (ODP), qui propose temporairement un studio gratuitement. Le frère et l’oncle de la maman font partie de cette grande famille et la solidarité est une valeur fondamentale chez les hommes du feu. La convalescence et le séjour à l’hôpital vont malheureusement être long avant que Jules puisse retrouver ses jeux d’enfants.
Vous pouvez adresser vos dons à la mairie de Saint-Varent ou au Marché d’Annie où une urne est présente.  Sinon sur https ://www.leetchi.com/fr/ cagnotte/20418851/a58d2158
sur Facebook

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Santé, Solidarité, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.