Pour être heureux, « achetez » du temps, pas des biens matériels

Le Vif – 27/07/2017 – Olivia Le Propre –
L’argent fait-il le bonheur ? Si on en croit une étude, l’utiliser pour s’aménager du temps libre peut améliorer le sentiment de bonheur.
Pour être heureux, "achetez" du temps, pas des biens matériels
© Getty Images/iStockphoto
Lors d’une expérience, publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, les individus sondés ont déclaré ressentir un plus grand bonheur s’ils utilisaient environ 40 euros pour avoir davantage de temps libre plutôt que d’investir cet argent dans des biens matériels. Objectif : se débarrasser des corvées parfois fastidieuses pour avoir davantage de temps pour soi et le consacrer à des choses qui participent à notre sentiment de bien-être. Parmi les dépenses testées par l’étude : acheter des repas pour être livré au travail, payer quelqu’un pour faire ses courses ou encore payer quelqu’un pour s’occuper de l’entretien de la maison. Comparées à l’achat de vin, de vêtements et de livres, les économies de temps semblaient plus précieuses pour augmenter le bonheur.
D’après les psychologues, le stress dû au manque de temps entraîne une diminution du bien-être et contribue à l’anxiété ainsi qu’à des insomnies plus régulières. Rien de très bénéfique ! Pourtant, même les personnes ayant le plus les moyens rechignent souvent à payer quelqu’un pour faire les tâches qu’ils n’apprécient pas. « Dans une série de sondages, nous avons constaté que les gens qui dépensent de l’argent pour s’acheter plus de temps libre sont plus heureux, c’est-à-dire qu’ils tirent davantage satisfaction de leur vie« , déclare le Dr. Elizabeth Dunn, professeur de psychologie à l’Université de la Colombie-Britannique (Canada).
Choisir ses priorités
De l’Europe aux États-Unis, on assiste à un phénomène qu’on pourrait qualifier de « famine du temps », où les gens croulent sous les exigences quotidiennes qui rongent leur temps. Pour tester cette théorie, des psychologues ont questionné 6.000 adultes, dont 800 millionnaires, sur la quantité d’argent qu’ils consacraient à l’achat de temps. Résultat : moins d’un tiers dépensent de l’argent pour s’aménager du temps libre chaque mois. Ceux qui le font ont déclaré avoir une plus grande satisfaction de vie que les autres.
« L’argent peut effectivement acheter du temps. Et il achète le temps de manière plutôt efficace« , remarque le Dr. Dunn. Elle souhaite faire passer un message : « Pensez-y, y a-t-il quelque chose que vous détestez faire, qui vous effraie et pourriez-vous payer quelqu’un d’autre pour le faire à votre place ? Si oui, la science dit que c’est une bonne manière de dépenser son argent« .
Selon les psychologues, cette étude peut notamment aider ceux qui se sentent obligés de faire un « second travail » une fois rentrés à la maison. Ou d’aider à déculpabiliser ceux qui ne le font pas. Des recherches antérieures avaient par ailleurs déjà révélé que les personnes qui accordent plus d’importance au temps qu’à l’argent avaient tendance à être plus heureuses que celles pour qui l’argent était prioritaire.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Développement personnel, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.